Torturé et tué par la police civile lors d’une visite à son amie

Torturé et tué par la police civile lors d’une visite à son amie.

AMR 19/14/04

Nivaldo Brandão de Oliveira avait été arrêté le 15 février 2003 alors qu’il rendait visite à sa petite amie, qui était en garde à vue au commissariat d’Andaraí. Sous l’emprise de l’alcool, Nivaldo Brandão de Oliveira aurait sauté par-dessus une barrière à l’intérieur de l’établissement, ce qui lui avait valu d’être appréhendé. Des résidents vivant à proximité du poste de police ont déclaré qu’ils avaient entendu les cris d’un homme que l’on battait plus tard dans la soirée. D’autre part, des personnes détenues au poste de police ont indiqué qu’elles avaient vu le chef du commissariat frapper Nivaldo Brandão de Oliveira.

La mort de Nivaldo Brandão de Oliveira a été portée à l’attention d’Amnest International par le Père Luis Ferrari, un prêtre travaillant à Andaraí qui a porté le cas devant les autorités. Lui et sa collègue, Carmelia Pereira dos Santos, ont reçu des menaces de mort à cause de leur action sur ce cas. Suivant ces menaces, AI a lancé une action urgente demandant une enquête sur ces menaces et sur la mort de Nivaldo.

L’AU à eu un très fort impact. Les menaces ont cessé, et les officiers de police suspects de participation à la mort de Nivaldo ont été suspendus pendant l’enquête. En février 2004 le gouverneur de Bahia annonçait qu’il révoquait le chef de police responsable du poste et un autre officier.

Le bureau du Procureur public de l’état de Bahia a instruit à charge des accusés. Nous sommes actuellement dans l’attente du procès.

La pression internationale a été prépondérante pour amener la certitude que les autorités agissent et mènent devant la justice les responsables de la mort de Nivaldo et il est important de la maintenir.

Pour des informations complémentaires veuillez vous référer aux deux AU UA 105/03 (AMR 19/006/2003, 16 avril 2003) et l’ AU complémentaire AMR 19/007/2004, 9 juillet 2004.

Dans vos lettres :

Ø Félicitez-vous de l’attitude ferme prise par les autorités de Bahia dans le cas des tortures et du meurtre de Nivaldo Brandão de Oliveira dans le poste de police de Andaraí, Bahia en février 2003.

Ø Demandez que les responsables soient inculpés sous la Loi brésilienne contre la Torture N° 9455 de 1977

Ø Demandez d’être tenu informé de tous développements dans le processus judiciaire.

Ø Demandez aux autorités, principalement au Procureur Général de l’État, de créer une unité spéciale aux droits humains à l’intérieur du Ministério Público da Bahia, Bureau du Procureur Public pour enquêter sur la torture et autres violations aux droits humains.

Ø Demandez aux autorités, spécialement au Gouverneur et au Secrétaire aux Droits Humains, de s’assurer que l’Instituto Medico Legal, Centre de Médicine Légale, responsable des autopsie, soit indépendant du Secrétariat à la Sécurité Publique afin de garantir son impartialité.

Veuillez adresser vos lettres à :

Bahia State Governor
Exmo. Sr. Governador do Estado da Bahia
Exmo. Sr Paulo Ganem Souto
Centro Administrativo da Bahia
Prédio da Governadoria
3 _ Avenida 390, Plataforma 4
41750-300 Salvador - BA, Brasil
Fax : + 55 71 371 0610
Salutation : Vossa Excelência / Your Excellency

Bahia State Attorney General
Procurador Geral de Justiça do Estado da Bahia
Exmo. Sr Achiles de Jesus Sirqara Filho
Av. Oceânica, 1949 - Ondina
40170-110 - Salvador - BA, Brasil
Fax : + 55 71 339 8447 (‘If someone answers, say ‘Fax, por favor.’)
Salutation : Exmo. Sr Procurador / Dear Attorney General

Bahia State Secretary for Justice and Human Rights
Secretário de Justiça e Direitos Humanos do Estado da Bahia
Exmo. Sr Sérgio Sanche Ferreira
Centro Administrativo da Bahia - 4ª Av.
41750-300 - Salvador - BA, Brasil
Fax : + 55 71 370 8398
Salutation : Exmo. Sr Secretário

COPIE À :

Human Rights Commission
Comissão de Direitos Humanos da Assembléia Legislativa da Bahia
Palácio Deputado Luís Eduardo Magalhães
Av. Luiz Viana Filho, s/nº
41746-900 - Salvador - BA, Brasil

Bahia State Governor
Exmo. Sr. Governador do Estado da Bahia
Exmo. Sr Paulo Ganem Souto
Centro Administrativo da Bahia
Prédio da Governadoria
3 _ Avenida 390, Plataforma 4
41750-300 Salvador - BA, Brasil
Fax : + 55 71 371 0610
Salutation : Vossa Excelência / Your Excellency

Bahia State Attorney General
Procurador Geral de Justiça do Estado da Bahia
Exmo. Sr Achiles de Jesus Sirqara Filho
Av. Oceânica, 1949 - Ondina
40170-110 - Salvador - BA, Brasil
Fax : + 55 71 339 8447 (‘If someone answers, say ‘Fax, por favor.’)
Salutation : Exmo. Sr Procurador / Dear Attorney General

Bahia State Secretary for Justice and Human Rights
Secretário de Justiça e Direitos Humanos do Estado da Bahia
Exmo. Sr Sérgio Sanche Ferreira
Centro Administrativo da Bahia - 4ª Av.
41750-300 - Salvador - BA, Brasil
Fax : + 55 71 370 8398
Salutation : Exmo. Sr Secretário

COPIE À :
Human Rights Commission
Comissão de Direitos Humanos da Assembléia Legislativa da Bahia
Palácio Deputado Luís Eduardo Magalhães
Av. Luiz Viana Filho, s/nº
41746-900 - Salvador - BA, Brasil

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées