Info-bulletin n°4

PARAGUAY

Les élections présidentielles du 27 avril ont été remportée par Nicanor Duarte Frutos, du Parti Colorado, au pouvoir sous le signe de la corruption depuis 56 ans, ce compris les 36 ans de dictature du général Alfredo Stroessner, de 1954 à 1989.
Duarte a eu 37% des voix aux élections générales et entrera en fonction le 15 août avec comme but de mettre fin à la corruption, de rénover les forces armées et de lutter contre le trafic de drogues, la contrebande et le terrorisme à la Triple Frontière (avec le Brésil et l’Argentine).
Sur le plan économique, il veut réduire le déficit, encourager le paiement d’impôts et surtout payer un retard de la dette de 70 millions de dollars, suspendue depuis décembre, d’un total de 2.300 millions de dollars.
De son côté, le produit intérieur brut (PIB) a descendu de 2,5% dans les dernières années jusqu’à 7.500 millions de dollars, moins que la Bolivie, le pays le plus pauvre de l’Amérique du Sud.
D’autre part, un commissaire de police a dénoncé l’ex ministre de l’Intérieur Walter Bower et le ministre de la Défense, Miguel Candia, d’avoir assisté à des séances de torture contre lui en 2000.
Un procureur qui investiguait des cas de corruption de personnalités politiques du Parti Colorado a été destitué par la Cour Suprême pour cause d’irrégularités.
Les forces armées entament une investigation interne sur une vente présumée d’armes de guerre par des trafiquants de drogue brésiliens.

Toutes les infos

Infos liées

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse