Introduction

[fond jaune]En route pour une campagne électorale avec les droits humains ! [/fond jaune]

Les droits humains ont un ancrage dans la vie quotidienne, et donc en politique.

Nous avons rédigé un Mémorandum qui aborde les thèmes sur lesquels Amnesty estime que des progrès politiques doivent être faits.

Nous avons également rédigé un Manifeste (un pour l’Europe et un pour le fédéral et entités fédérées) et nous le proposons à la signature des candidates et des candidats.

Nous souhaitons qu’ils s’engagent pour améliorer la situation des droits humains en Belgique mais aussi en dehors de nos frontières.

Voici les thématiques que l’on retrouve dans le Mémorandum :

 ? Les traités internationaux à ratifier et à mettre en oeuvre

 ? La politique étrangère à développer en étudiant son impact pour renforcer les droits humains

 ? La lutte contre les violences faites aux femmes

 ? La nécessité d’un Institut national des droits humains

 ? Droits humains, orientation sexuelle et identité de genre (Comment lutter contre les discriminations ?)

 ? La sécurité et les droits humains à respecter dans le cadre de la lutte contre le terrorisme

 ? Les droits des personnes détenues dans les prisons

 ? La lutte contre le trafic illicite des armes et le contrôle des destinations finales dans le cadre du commerce légal des armes

 ? L’entreprise et son engagement en faveur des droits des travailleurs et des populations locales.

Pour chacune de ces thématiques, nous avons rédigé en plus une fiche détaillée que nous actualiserons au regard de l’actualité politique.

Bon travail et bonne lecture !

Si vous souhaitez des informations complémentaires sur les thématiques présentées, contactez Mme Montserrat CARRERAS, chargée de relations avec les autorités politiques :
 Rue Berckmans, 9 1060 Bruxelles
 Tél : +32 2 538 81 77
 Email : mcarrerasATamnestyPOINTbe (remplacez AT par « @ » et POINT par « . »)
 Twitter : twitter.com/AmnestyLobby


Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse