Manifeste à l’attention du Parlement européen

Voici notre manifeste pour les droits de l’homme à l’attention des candidats(es) aux élections du Parlement européen de 2014.

Vous êtes candidat ? Téléchargez ce manifeste et renvoyez-le nous par email ou par courrier à l’adresse au bas de cet article.

Vous voulez faire signer votre candidat ? Téléchargez ce manifeste, faites-le signer et renvoyez-le nous par email ou par courrier à l’adresse au bas de cet article.

Le Parlement européen doit renforcer sa politique relative aux droits de l’homme afin de rendre ses activités dans ce domaine et en matière de démocratie, plus visibles et cohérentes, et ainsi accroître son impact sur la politique de l’Union Européenne (UE) et sur la scène internationale.

Le Human Rights and Democracy Network (HRDN) appelle donc les candidats aux élections du Parlement européen de 2014 à s’engager à adhérer au manifeste suivant.

Si je suis élu(e) à l’issue des élections du Parlement européen de 2014, je m’engage à :

1. Soulever publiquement comme en privé, les violations des droits de l’homme et les cas d’individus en danger, au cours des sessions plénières et des réunions de commissions/délégations, avec les représentants de l’UE, des Etats membres de l’UE, des Membres du Parlement européen, et des représentants des pays concernés, ainsi qu’en prenant l’initiative de résolutions, de déclarations et de lettres.

2. Rencontrer régulièrement les Organisations Non Gouvernementales (ONG) et les défenseurs des droits de l’homme, à Bruxelles et à Strasbourg, dans mon pays d’origine et lors de mes visites à l’étranger.

3. Améliorer le travail du Parlement européen (PE) en matière de droits de l’homme et de démocratie en supportant activement plusieurs réformes structurelles, et notamment transformer l’actuelle Sous-­ ?Commission « droits de l’homme » (DROI) en une commission à part entière ; attribuer une responsabilité relative aux droits de l’homme à un Vice-Président de chaque Commission et Délégation ; et réformer la procédure « d’urgence » (règle 122).

4. Accroitre la transparence au sein du Parlement et des autres institutions de l’UE afin de garantir qu’il y ait des archives publiques de tous les votes relatifs aux droits de l’homme ; que les nominations à tous les postes de haut niveau au sein du PE aient lieu de manière transparente ; et que les séances avec les représentants de l’UE soient publiques.

5. Promouvoir les principes fondateurs de l’Union européenne et les objectifs de sa politique sur les droits de l’homme et la démocratie, à travers mon travail quotidien au sein de toutes les Commissions et Délégations du Parlement européen qui traitent des affaires internes et étrangères.

Pour tout renseignement complémentaire, contactez Mme Montserrat CARRERAS, chargée de relations avec les autorités politiques :
 Rue Berckmans, 9 1060 Bruxelles
 Tél : +32 2 538 81 77
 Email : mcarrerasATamnestyPOINTbe (remplacez AT par « @ » et POINT par « . »)
 Twitter : twitter.com/AmnestyLobby


Solidarité avec la société civile hongroise

Alors que le gouvernement hongrois affiche tous les jours plus sont mépris pour les droits humains, il est urgent de soutenir les ONG dont Amnesty International Hongrie. Signez la pétition !