Chine — Soutenez le « Mouvement des nouveaux citoyens »

Xu Zhiyong, a été condamné à quatre ans de prison le 26 janvier 2014 par un tribunal de Pékin pour avoir « rassemblé une foule dans le but de troubler l’ordre dans un lieu public ». Cette sentence s’inscrit dans le cadre d’une répression plus large visant l’important « Mouvement des Nouveaux Citoyens » qu’il a initié pour promouvoir les droits humains.
Nous devons supporter Xu Zhiong et ce « Mouvement des Nouveaux Citoyens » (MNC) : participez à notre action Photo !

Plus de 65 personnes soupçonnées d’animer ce réseau informel de militants ont été placées en détention dans le cadre du système pénal ou soumises à une disparition forcée.

Le « Mouvement des nouveaux citoyens » est un mouvement qui entend favoriser l’émergence d’une société civile participative en Chine. Il revendique un véritable état de droit, la liberté individuelle et une justice indépendante. Les participants sont invités à se réunir pour discuter de la situation politique, et à aider les plus faibles en s’unissant. Le mouvement a par exemple milité pour la publication du patrimoine des dirigeants du parti communiste chinois ou encore pour des droits égaux à l’enseignement pour les enfants de travailleurs chinois migrants.

Le but est d’aménager un chemin pacifique vers la démocratie en incitant les Chinois à assumer leur responsabilité de nouveaux citoyens sans plus agir en tant que sujets féodaux.
Techniquement parlant, Xu Zhiong n’a commis aucun délit, son opposition s’est toujours fondée sur les droits reconnus par le cadre juridique chinois et la constitution. Le seul problème est qu’il a "offensé" la dictature du Parti en imposant une pression indésirable sur le régime. Toute initiative "hors parti" est considérée comme une menace.

Amnesty International doit envoyer un message fort de solidarité pour soutenir tous les membres du « Mouvement des Nouveaux Citoyens » qui n’osent plus parler suite à la vague de procès.

Depuis plusieurs mois, un des signes de ralliement des membres du MNC consiste à publier sur leur réseau social des photos d’eux-mêmes, en groupe ou seuls, devant une table en levant un verre.

L’équipe Chine du Secrétariat National (basée à Honk Kong) nous demande de participer à une action de solidarité dont le but est qu’un maximum de sections envoie à son tour un flot de photos semblables, de mars à mai, en signe de soutien.

L’action est très simple pour les personnes qui veulent bien participer :

1) ll suffit lors d’un prochain rassemblement ou rencontre entre amis d’avoir un smartphone ou un appareil photo et de prendre des photos
 de vous tous en groupe (maximum 3 photos)
 en levant un verre (toast) à mi-hauteur avec la table visible (table pour repas ou simplement boisson)
 avec à l’avant plan sur la table le nom et/ou une des photos en des leaders arrêtés du MNC) : Ding Jiaxi (m), Liu Ping (f), Li Wei (m), Xu Zhiyong (m) (téléchargez-le au bas de cet article).
 (optionnel mais mieux) avec le logo Amnesty visible ainsi qu’une bougie allumée.

2) Vous envoyez ensuite la ou les photos à Philippe Givron, coordinateur Chine, philippe.givronATgmailPOINTcom (remplacez le AT par « @ » et POINT par « . » avant le 20 avril 2014 avec un message de sympathie (maximum 2 phrases).

3) Notre coordinateur les enverra ensuite à l’équipe Amnesty d’Honk Kong. Cette dernière les diffusera sur les réseaux sociaux chinois la semaine qui est réservée aux photos et messages venant de notre section AIBF (début mai). Les autres sections d’Amnesty les alimenteront pour les autres semaines d’avril et de mai.







Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse