LES PEUPLES INDIGENES EN COLOMBIE – FAITS ET CHIFFRES

23 février 2010

Environ 1,4 million de personnes indigènes vivent en Colombie, ce qui représente à peu près 3,5 % de la population du pays (recensement 2005).

En Colombie, la population indigène est divisée en 85 groupes indigènes distincts (recensement 2005). L’Organisation nationale des indigènes de Colombie (ONIC) en compte 102.

La plupart des peuples indigènes vivent dans des zones riches en ressources naturelles.

Dans les départements du Guainía, du Vaupés, de La Guajira, de l’Amazone et du Vichada, les indigènes représentent plus de la moitié de la population (ONIC, 2009).

D’après les représentants des peuples indigènes, une bonne partie des terrains qui leur sont alloués ne sont pas adaptés. Par exemple, moins de 8 % des terres des réserves conviennent pour l’agriculture.

Quelque 445 000 indigènes vivent hors des réserves et ne bénéficient d’aucune reconnaissance officielle de leurs droits collectifs sur les terres sur lesquelles ils vivent (ministère colombien chargé des statistiques, 2007).

Les violations des droits des indigènes

La survie de 32 groupes indigènes est gravement menacée par le conflit armé, des projets économiques à grande échelle et l’absence de soutien de la part de l’État (ONIC, 2009).

Plus de 1 400 hommes, femmes et enfants indigènes ont été tués entre 2002 et 2009 à cause du conflit (ONIC, 2009).

En outre, entre 2002 et 2009, 90 personnes indigènes ont été enlevées, 195 ont été victimes de disparitions forcées, et 4 700 menaces collectives ont été lancées (ONIC, 2009).

Au moins 114 hommes, femmes et enfants indigènes ont été tués et des milliers ont été déplacés de force au cours de la seule année 2009 (ONIC, 2009).

Bien que les peuples indigènes ne représentent que 3,4 % de la population colombienne, ils constituent 7 % de l’ensemble de la population déplacée de force dans le pays.

Il existe d’importantes disparités ente la population générale et les communautés indigènes et afro-colombiennes en termes de santé. La moyenne nationale de décès dus à des complications liées à une grossesse est de 73 femmes pour 100 000 enfants nés vivants. Toutefois, dans les départements affichant un fort pourcentage d’habitants indigènes ou afro-colombiens, comme le Guainía, ces chiffres atteignent 386 pour 100 000 (Bureau du Haut-Commissariat aux droits de l’homme des Nations unies en Colombie).

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.