RENCONTRE AVEC LILIANA URIBE (Colombie)

31 MARS 2008 : RENCONTRE AVEC LILIANA URIBE

« Le premier des défis, auquel nous devons faire face, comme avocats travaillant pour la défense des droits humains, est celui d’un environnement d’intimidation permanente. Qui ne cesse jamais. Nos téléphones au bureau ou à la maison, nos gsm, sont interceptés. Nous savons que nous sommes suivis. Et des inconnus sont toujours aux aguets devant nos bureaux.... »

Liliana Uribe est avocate. Pas n’importe quelle avocate. Depuis 1993, année ou avec d’autres elle fonda la « Corporación Jurídica Libertad » à Medellín, en Colombie, elle s’occupe des victimes de la violence et les violations des droits humains en Colombie. Des victimes des arrestations arbitraires, syndicalistes, ou défenseurs des droits humains. Des familles des victimes des paramilitaires. Au péril de sa sécurité et de sa vie, comme de celle de sa famille. En 2002, par exemple, elle dut quitter le pays pendant plusieurs mois suite à des menaces de mort, après avoir défendue en justice une famille d’une victime des groupes paramilitaires.La « Corporación Jurídica Libertad » elle aussi, fait l’objet de menaces, et d’intimidations. Ainsi, en Mai 2007, Amnesty International publia une Action Urgente en sa faveur, après que ses membres aient été l’objet de menaces de mort.

Liliana Uribe est à Bruxelles, afin de présenter un important rapport sur les exécutions extrajudiciaires en Colombie. Ce rapport fut élaboré fin 2007, à la suite d’une mission internationale d’experts indépendants, parrainée par l’ONU. Les résultats furent présentés en octobre 2007 à la Commission Interaméricaine de Droits Humains de l’OEA. Ils mettent en évidence une très claire augmentation des exécutions extrajudiciaires en Colombie pendant la période du gouvernement Uribe (2002-2007) par rapport à la période précédente.

Nous vous invitons, le lundi 31 mars à 19h, au siège d’AIBF (9 rue Berckmans, 1060 Bruxelles) à une rencontre avec Liliana Uribe, qui présentera les conclusions du Rapport sur les exécutions extrajudiciaires en Colombie, et nous brossera un tableau d’ensemble de la situation des Droits Humains dans ce pays.

A l’occasion de cette soirée, nous projetterons également le très récent court métrage de Rafael Abril "EL CETINO" des Communautés en Résistance Pacifique en Colombie, qui met en évidence le lien qui existe entre la défense de la terre et du modèle agricole, par les communautés afro-colombiennes (confrontées aux méga projets d’agriculture d’exportation), et les violations des droits humains.

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.