Les coordinations recrutent !

Pour soutenir le travail de campagne en Belgique francophone, AIBF bénéficie de l’aide d’une équipe de bénévoles sur différentes thématiques et pays prioritaires. Le travail des coordinations se fait en lien avec le Secrétariat international d’Amnesty International et le Secrétariat national.

Les coordinations d’Amnesty International recrutent !

Pour soutenir le travail de campagne en Belgique francophone, AIBF bénéficie de l’aide d’une équipe de bénévoles sur différentes thématiques et pays prioritaires. Le travail des coordinations se fait en lien avec le Secrétariat international d’Amnesty International et le Secrétariat national.

Ces coordinations bénévoles sont constituées d’une ou plusieurs personnes qui possèdent une très bonne connaissance de la thématique ou du pays et du contexte géopolitique de la région.

Si une bonne connaissance de l’anglais et très bonne connaissance du français (à l’écrit et à l’oral) est indispensable, les autres aspects dépendent du profil de la personne et de sa motivation. De plus, il est possible de travailler à plusieurs sur une thématique ou un pays avec des profils complémentaires.

Les coordinations USA, OSIG (Orientations Sexuelles et Identités de Genre) recrutent un(e) coordinat(eur)(trice).

Les coordinations suivantes recrutent des membres :

  • Egypte
  • Russie
  • Tunisie

Pour soutenir le travail de campagne en Belgique francophone, la section belge d’Amnesty International bénéficie de l’aide d’une équipe de bénévoles sur différentes thématiques et pays prioritaires.

Ces coordinateurs travaillent en étroite collaboration avec le Secrétariat national, et plus particulièrement avec les campaigners qui font partie de l’équipe CaLoCom qui définit avec le Directeur les priorités de la section en matière de campagnes, lobbying et communication (CaLoCom). Le travail des coordinations s’intègre donc pleinement dans le travail de l’équipe et se fait en lien avec le Secrétariat international d’Amnesty International qui fournit les circulaires d’actions rassemblées de manière hebdomadaire dans un document envoyé par le SI, appelé le « ccmail ».

Ce qu’attend Amnesty International d’une coordination :

  • Expert
  • Très bonne connaissance de la thématique ou du pays et du contexte géopolitique de la région : la coordinatrice/le coordinateur se forme et se tient informé-e de l’actualité du pays/du contexte, notamment par le suivi de la presse sur le pays ou la thématique concerné(e)
  • Soutien de l’équipe du SN au niveau de la Communication-Campagnes et du Lobbying
  • Ancrage d’Amnesty dans la société civile en Belgique

N’hésitez pas à contacter l’un des membres de la Dream Team :
Jean-Jules Docquir : jjdocquir@amnestyinternational.be
Jenny Vanderlinden : jvanderlinden@amnestyinternational.be
Françoise Dieryck : fdieryck@amnestyinternational.be

pour plus d’informations et vous impliquer en profondeur sur un dossier qui vous tient particulièrement à coeur. Vous serez invité à faire acte de candidature puis à rencontrer la Dream Team. Suite à cette sélection, vous commencerez par une période d’essai de six mois avec un parrain ou une marraine expérimenté(e).

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse