Écrire Condamné à un an d’emprisonnement pour avoir publié une vidéo sur Facebook

Agustinus Yolemal, militant papou indépendantiste, a été reconnu coupable d’« incitation à la haine et à l’hostilité » et condamné à un an d’emprisonnement par le tribunal de district de Timika (province de Papouasie) le 14 janvier 2019. Il a décidé de ne pas faire appel car il craint pour la sécurité de sa famille et du garçon qui figurait dans la vidéo qu’il a publiée sur Facebook. Détenu depuis septembre 2018, Agustinus Yolemal doit encore passer huit mois en prison. AUCUNE ACTION COMPLÉMENTAIRE N’EST REQUISE. UN GRAND MERCI À TOUTES LES PERSONNES QUI ONT ENVOYÉ DES APPELS. Le 14 janvier 2019, Agustinus Yolemal, militant indépendantiste papou pacifique, a été condamné à un an d’emprisonnement par le tribunal de district de Timika (Mimika, province de Papouasie) pour avoir publié une vidéo sur Facebook. Il a été inculpé de « propagation de l’hostilité contre l’idéologie de l’État » et condamné au titre de l’article 45a (2) de la Loi sur l’information et les transactions électroniques (Loi sur l’ITE), qui prévoit une peine maximale de six ans d’emprisonnement et/ou une amende pouvant aller jusqu’à un milliard de roupies. Agustinus Yolemal a été arrêté le 23 août 2018 à son domicile, à Timika (district de Mimika, province de Papouasie) après qu’une vidéo de lui et de son fils âgé de 6 ans criant ensemble des slogans sur l’indépendance de la Papouasie soit devenue virale. À la suite de son arrestation, la police a également interrogé son fils, sa femme et sa belle-sœur. Les membres de sa famille ont été libérés mais Agustinus (...)

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions

Maisons de repos : garantir les droits humains des résidents

Pétition demandant que priorité soit donnée aux efforts visant à respecter, protéger et rendre effectifs les droits humains des résident·e·s

2021 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit