Écrire Les droits sexuels et reproductifs menacés

Le 21 janvier, le Congrès du Honduras a approuvé en première lecture un projet de loi visant à réformer la Constitution dans le but d’augmenter le nombre de votes requis avant de pouvoir modifier les articles interdisant l’avortement, ainsi que le mariage entre personnes du même sexe.

S’il est ratifié, ce texte bloquera les initiatives futures ayant pour objectif de dépénaliser l’avortement dans toutes les circonstances ou d’adopter des lois en faveur de l’égalité devant le mariage. Ce projet de loi doit être ratifié par les trois quarts du Congrès et doit faire l’objet de débats le 28 janvier. Un vote est prévu pour le jour-même.

Nous demandons au Congrès de rejeter ce texte néfaste.

En avril 2017, le Honduras a manqué une occasion historique de protéger les droits des femmes et de leur garantir l’accès à des avortements légaux, effectués dans des conditions sûres. Malgré les recommandations d’organes et de mécanismes internationaux de protection des droits humains, le Congrès national du Honduras a décidé de conserver l’interdiction totale de l’avortement.

En vertu du nouveau Code pénal, entré en vigueur en juin 2020, l’avortement reste une infraction dans tous les cas, y compris lorsque la vie et la santé de la personne enceinte sont menacées ou lorsque la grossesse résulte de violences sexuelles. Le Honduras est l’un des neuf pays au monde qui continuent à interdire l’avortement dans toutes les circonstances.

Dans le cadre d’une analyse s’appuyant sur des données du ministère de la Santé datant de 2018, l’organisation non gouvernementale Centro de derechos de mujeres (CDM) a signalé que 75 % des morts maternelles survenues dans des hôpitaux auraient pu être évitées si la grossesse avait été interrompue. Lors de l’examen de cas de femmes accusées après avoir avorté, le CDM a également trouvé 47 dossiers pénaux de femmes poursuivies en justice.

La Constitution du Honduras interdit explicitement le mariage entre personnes du même sexe.

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions
2021 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit