Écrire L’expulsion de Mamadou Konaté est suspendue

Mamadou Konaté, travailleur immigré originaire de Côte d’Ivoire qui vit au Canada depuis six ans, risquait d’être expulsé le 19 novembre.

Durant la pandémie de COVID-19, il a travaillé dans des établissements accompagnant les personnes âgées fragiles. Il a contracté le coronavirus sur son lieu de travail.

En 2020, le gouvernement fédéral et le gouvernement du Québec ont lancé des programmes afin d’accorder le statut de résident permanent aux demandeurs·euses d’asile ayant travaillé dans les services de santé durant la pandémie de COVID-19.

Ces programmes sont discriminatoires vis-à-vis de certains types de personnels des services de santé, comme les agents d’entretien, ce qui est le cas de Mamadou Konaté.

Le gouvernement menaçait de l’expulser le 19 novembre, mais le 17 novembre, un juge a annoncé la suspension de cette mesure d’expulsion.

Un juge canadien a suspendu l’expulsion de Mamadou Konaté le 17 novembre 2021. Sa demande d’asile continuera d’être traitée, et il est encore possible qu’il risque l’expulsion par la suite, mais pour le moment, nous nous réjouissons de cette mesure de suspension. Mamadou Konaté s’était préparé au pire. Il avait déjà empaqueté ses affaires et était prêt à partir. Le juge a décidé d’une mesure de suspension jusqu’à la fin de la procédure légale concernant Mamadou Konaté devant le tribunal fédéral. Se poursuit également une évaluation au titre de l’article 42.1 de la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés, en vue de lever l’irrecevabilité de sa demande d’asile au Canada.

Le réseau Actions Urgentes d’Amnesty International a massivement fait pression sur le gouvernement canadien, contribuant ainsi à cette heureuse issue grâce à une pression coordonnée au niveau mondial.

Nous espérons que cela continuera d’avoir un impact et permettra à Mamadou Konaté d’obtenir enfin un statut pour séjourner au Canada. Mamadou Konaté risque encore d’être expulsé, mais nous continuerons de travailler avec lui et les organisations canadiennes afin de suivre son cas jusqu’à ce qu’il obtienne le statut de résident permanent au Canada.

Très reconnaissant du soutien que lui a apporté Amnesty, Mamadou Konaté a déclaré avec émotion « Mille mercis à vous ».

J'agis

Aucune action complémentaire n’est requise. Un grand merci à tous ceux qui ont envoyé des appels.


Toutes les infos
Toutes les actions
2021 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit