Écrire Il faut protéger des défenseur·e·s de l’environnement en danger

Pour AGIR : copiez-collez le modèle de lettre ci-dessous dans le cadre bleu en l’adressant au Ministre de l’intérieur Daniel Palacios Martínez par email : despacho@presidencia.gob.cu et en mettant en copie l’ambassade de Colombie à Bruxelles : ebruselas@cancilleria.gov.co

Vous pouvez aussi personnaliser votre email avant de l’envoyer, cela augmentera la probabilité qu’il arrive dans la boîte de réception du Ministre de l’Intérieur. Veillez à ce que votre courrier électronique soit respectueux et persuasif - n’utilisez pas de langage haineux. Expliquez que vous suivrez de près cette campagne et que vous en parlerez à d’autres personnes.

Pour que nous puissions faire un suivi des actions, merci de mettre action@amnesty.be en copie cachée (Cci) de votre mail.

Le 31 mai, quatre défenseur·e·s de l’environnement, membres de la Fédération des pêcheurs artisanaux, écologistes et touristiques du département de Santander (FEDEPESAN), ont été victimes d’une attaque armée par des inconnus, alors qu’ils évaluaient un possible dommage environnemental dans la région de Magdalena Medio, une grande vallée des Andes formée par le fleuve Magdalena, dans le centre de la Colombie.

Nous demandons au ministère de l’Intérieur d’adopter immédiatement des mesures afin de garantir la vie des membres de la FEDEPESAN et leur droit de défendre les libertés fondamentales.

Amnesty International estime que l’État colombien n’est pas pleinement engagé dans la protection des défenseur·e·s des droits relatifs aux territoires, à la terre et à l’environnement. En 2020, Amnesty International a dénoncé le fait qu’en dépit de la loi extensive sur les défenseur·e·s des droits humains, il a fait très peu pour offrir une protection globale aux défenseur·e·s des droits relatifs aux territoires, à la terre et à l’environnement dans le pays, qui est considéré comme le plus meurtrier par Global Witness et Frontline Defenders.

En avril 2021, Amnesty International a lancé une Action Urgente pour CREDHOS, une organisation environnementale qui travaille dans la région de Magdalena Medio et a été confrontée aux mêmes risques que la FEDESPAN. L’État a pris les mesures qui étaient préconisées dans cette Action Urgente.

CREDHOS a publié une action urgente au niveau national sur la situation de la FEDESPAN.

La FEDESPAN a publié un communiqué de presse sur les événements du 31 mai.

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions
2022 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit