Écrire Pénurie d’oxygène pour soigner les malades à Manaus

Manaus oxygen coronavirus

Manaus, la capitale de l’État de l’Amazonas, traverse une crise sanitaire en raison d’une flambée de contaminations par le COVID-19, associée à ce que les professionnels de santé, les médias et des représentants de l’État ont qualifié de pénurie critique d’oxygène pour soigner les malades actuellement hospitalisés.

D’autres villes et États voisins risquent également de connaître une situation similaire. Le gouvernement fédéral a procédé à un premier approvisionnement en oxygène, mais les autorités doivent veiller à la poursuite de l’approvisionnement tant en oxygène qu’en autres équipements nécessaires pour garantir le droit à la santé des habitant.es de Manaus.

PNG

Manaus est la septième ville du Brésil par son nombre d’habitant.es, qui s’élève à 2 millions. Avec plus de 1 500 malades du COVID-19 actuellement hospitalisés et des milliers d’autres personnes contaminées, c’est actuellement l’un des endroits du monde où la prévalence du COVID-19 est particulièrement élevée. Alors que le nombre d’hospitalisations battait des records, les établissements de santé se sont retrouvés à court d’oxygène.

Le 15 janvier, les médias internationaux ont indiqué que l’armée de l’air brésilienne avait procédé à une livraison d’oxygène en urgence dans la ville, mais cela n’est pas suffisant pour remédier à la crise. L’Amazonas se trouve contraint d’envoyer des patients dans d’autres États. Les cimetières sont pleins et les plages horaires pour les enterrements ont été étendues.

Pour tenter d’endiguer la propagation du virus, le gouvernement de l’Amazonas a interdit la circulation des personnes entre 19 heures et 6 heures du matin à Manaus. Depuis le début de la pandémie, environ 6 000 personnes sont décédées dans l’État de l’Amazonas, pour la plupart dans la capitale, Manaus.

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions

Maisons de repos : garantir les droits humains des résidents

Pétition demandant que priorité soit donnée aux efforts visant à respecter, protéger et rendre effectifs les droits humains des résident·e·s

2021 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit