Écrire Un cybermilitant détenu affirme avoir été torturé en prison

Soro Tangboho, alias Carton noir, est un cybermilitant au franc-parler, arrêté de manière arbitraire le 8 novembre 2018 dans la ville de Korhogo, dans le nord du pays. Il a été placé en détention et soumis à la torture et à d’autres mauvais traitements au motif qu’il a diffusé en direct sur Facebook une vidéo montrant des policiers qui, selon lui, étaient en train d’extorquer de l’argent à des motards. Il est accusé de troubles à l’ordre public. Soro Tangboho est actuellement hospitalisé à la clinique de la maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (MACA).

Le cybermilitant au franc-parler Soro Tangboho, alias Carton Noir, a été arrêté de manière arbitraire alors qu’il était en train de diffuser en direct une vidéo sur Facebook montrant des policiers qui, selon lui, extorquaient de l’argent à des motards. Il a été roué de coups durant l’arrestation.

Depuis sa détention, l’état de santé de Soro Tangboho s’est dégradé.

Cette affaire s’inscrit dans le cadre de la vague de répression qui cible les militants depuis plusieurs mois déjà en Côte d’Ivoire.

À l’approche de l’élection présidentielle de 2020, les violations du droit à la liberté d’expression risquent de fragiliser la paix sociale, mais aussi de compromettre le droit d’accéder à des informations et de les diffuser, dans un climat politique tendu.

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions
2022 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit