Écrire Iran.Quatre arabes Ahwazis ont été exécutés

Informations complémentaires sur l’AU 280/13, MDE 13/052/2013, 6 décembre 2013 Ghazi Abbasi et trois autres hommes, Abdul Reza Amir Khanafereh, Abdul Amir Mojaddami et Jasim Moghaddam Payam, ont été exécutés. Tous étaient membres de la minorité arabe ahwazie d’Iran. Les quatre hommes avaient été transférés dans un lieu tenu secret le 3 novembre, depuis la prison de Karoun, dans la province du Khuzestan, dans le sud-ouest du pays. Le 2 décembre, des agents du ministère des Renseignements ont informé leurs familles qu’ils avaient été exécutés et enterrés, mais n’ont pas révélé où Ghazi Abbasi, Abdul Reza Amir Khanafereh, Abdul Amir Mojaddami et Jasim Moghaddam Payam avaient été inhumés. D’après ce que sait Amnesty International, les familles se sont vues interdire d’organiser des cérémonies en hommage à leurs proches et n’ont pas été informées de la date exacte de leur exécution – pas plus avant qu’après l’exécution. L’un de leurs avocats a déclaré qu’il n’avait pas été prévenu. Or, aux termes du droit iranien, les avocats doivent être informés 48 heures à l’avance de la date fixée pour l’exécution de leur client. Les quatre hommes avaient été condamnés à mort le 15 août 2012 par la première chambre du tribunal révolutionnaire d’ Ahvaz , pour les « crimes » à la définition vague de moharebeh (« inimitié à l’égard de Dieu ») et ifsad fil-arz (« corruption sur Terre »). Ces accusations sont liées à une fusillade qui aurait entraîné la mort d’un policier et d’un (...)

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions

Exigez un cessez-le-feu de toutes les parties pour faire cesser les souffrances des civils

L’escalade sans pareille des hostilités entre Israël, le Hamas et d’autres groupes armés a eu des conséquences dévastatrices pour les civil·e·s. Le nombre de victimes et l’ampleur des (...)

2024 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit