Écrire Syrie. La vie du Syrien Osama al Habaly, blessé et torturé, en danger.

AU 314/12, MDE 24/084/2012, 23 octobre 2012 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 4 DÉCEMBRE 2012 Osama al Habaly, blessé par un obus de mortier, est détenu au secret dans des conditions équivalant à une disparition forcée depuis le 18 août dernier, date de son arrestation, vraisemblablement par le Service de renseignement militaire syrien, à la frontière entre la Syrie et le Liban. Des sources sur place affirment que cet homme est victime de torture ou d’autres mauvais traitements. Les blessures dont il souffre pourraient être mortelles. Le 18 août 2012, Osama al Habaly a été arrêté au poste de contrôle à la frontière entre la Syrie et le Liban, près du village de Tell-Kalakh, dans l’ouest de la Syrie. Cet homme rentrait du Liban, où il a subi plusieurs interventions chirurgicales après avoir été grièvement blessé par un obus de mortier le 4 avril dernier. Les autorités syriennes n’ont pas indiqué les raisons de son arrestation, ni informé sa famille de l’endroit où il se trouve, de son état de santé et des éventuelles charges retenues contre lui, ce qui bafoue le droit international. Les proches d’Osama al Habaly ont d’abord découvert où il se trouvait en août, grâce à un ancien détenu libéré peu avant qui leur a expliqué que cet homme était victime de torture ou d’autres mauvais traitements, et qu’il était incarcéré dans les locaux du Service de renseignement militaire à Homs, dans le centre de la Syrie. La semaine dernière, une autre personne les a informés qu’Osama al (…)

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions
2024 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit