Écrire Sri Lanka. Deux étudiants, P. Tharshananth et K. Jenemajeyamenan, remis en liberté.

Action complémentaire sur l’AU 347/12, ASA 37/002/2013, 29 janvier 2013 VEUILLEZ ENVOYER VOS APPELS AVANT LE 12 MARS 2013 Le 22 janvier, Sanmugam Solaman et V. Bhavananadan, deux étudiants, ont été libérés d’un centre de « rééducation » situé à Welikanda par le Service d’enquête sur le terrorisme (TID). En revanche, P. Tharshananth et K. Jenemajeyamenan sont toujours en détention et risquent d’être torturés. Le 1er décembre 2012, quatre étudiants, dont Sanmugam Solaman, ont été arrêtés sans mandat à Jaffna (capitale de la province du Nord, au Sri Lanka) par le Service d’enquête sur le terrorisme (TID). On leur reprochait d’avoir attaqué au cocktail Molotov les locaux d’une organisation politique locale, ainsi que d’avoir participé à l’organisation de manifestations. Le 7 décembre, V. Bhavananadan, un cinquième étudiant, s’est livré au TID à Jaffna. Selon des médias locaux, Sanmugam Solaman et V. Bhavananadan ont ensuite été détenus dans un centre de « rééducation », à Welikanda, jusqu’à leur libération. En revanche, P. Tharshananth, secrétaire de l’Union des étudiants de l’université de Jaffna, et K. Jenemajeyamenan, président du Syndicat des étudiants de la faculté des arts, seraient toujours en détention. Kaneshamurthy Sudarsan, quant à lui, aurait déjà été libéré sous caution précédemment. DANS LES APPELS QUE VOUS FEREZ PARVENIR LE PLUS VITE POSSIBLE AUX DESTINATAIRES MENTIONNÉS CI-APRÈS, en anglais ou dans votre propre langue : ? appelez les autorités à (...)

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions

Exigez un cessez-le-feu de toutes les parties pour faire cesser les souffrances des civils

L’escalade sans pareille des violences opposant Israël au Hamas et d’autres groupes armés a eu des conséquences dévastatrices pour les civils. Le nombre de morts est sans précédent. (...)

2023 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit