Écrire Colombie, des manifestants tués

AU 162/13, AMR 23/028/2013, 27 juin 2013 VEUILLEZ ENVOYER VOS APPELS AVANT LE 7 AOÛT 2013 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Les paysans qui participent aux manifestations dans le Catatumbo, dans le nord-est de la Colombie, sont en danger, après qu’au moins quatre d’entre eux ont été tués et beaucoup d’autres blessés. Il est à craindre que les forces de sécurité ne fassent un usage excessif et disproportionné de la force, particulièrement depuis que le gouvernement a déclaré que les forces de la guérilla avaient infiltré les manifestations. Des dizaines de paysans ont été blessés lors des manifestations organisées depuis le 11 juin dans la région du Catatumbo, dans le département du Norte de Santander. Deux manifestants ont été mortellement blessés le 22 juin et deux autres le 25 juin. D’aucuns craignent que la police anti-émeutes (ESMAD) et les forces armées n’aient utilisé une force excessive contre les manifestants. Plusieurs manifestants ont été arrêtés. Selon certaines informations, des membres des forces de sécurité ont également été blessés. Les forces de sécurité ont le devoir de garantir la sécurité de leurs collègues, mais cela ne doit pas servir d’excuse pour faire fi des normes internationales relatives au recours à la force. Depuis le 11 juin, des milliers de paysans manifestent, notamment derrière la bannière de l’Asociación Campesina del Catatumbo (ASCAMCAT, Association des (...)

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions

Exigez un cessez-le-feu de toutes les parties pour faire cesser les souffrances des civils

L’escalade sans pareille des violences opposant Israël au Hamas et d’autres groupes armés a eu des conséquences dévastatrices pour les civils. Le nombre de morts est sans précédent. (...)

2024 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit