Écrire Chine. Demandez la libération du photographe chinois Du Bin.

AU 164/13, ASA 17/020/2013, 27 juin 2013 VEUILLEZ ENVOYER VOS APPELS AVANT LE 8 AOÛT 2013 Du Bin, photographe et défenseur chinois des droits humains, est détenu actuellement car il est soupçonné d’avoir « cherché à provoquer des conflits et troublé l’ordre public ». Les charges pénales qui pèsent sur lui sont liées à ses activités pacifiques en faveur des droits humains et il risque d’être torturé. Du Bin, photographe, journaliste et écrivain de 41 ans, a réalisé récemment le documentaire intitulé Above the Ghosts’ Head : The Women of Masanjia Labour Camp, qui expose au grand jour les actes de torture et les autres mauvais traitements infligés dans le camp de « rééducation par le travail » pour femmes de Masanjia. Arrêté à son domicile le 31 mai par une dizaine de policiers en civil, il est détenu actuellement au poste de police du district de Fengtai, à Pékin. Selon des sources crédibles, la police aurait perquisitionné et saisi des livres, des documents, ses ordinateurs portables et d’autres biens. La police a laissé sur place une autorisation de perquisition et une autorisation d’interrogatoire. Datés du 1er juin, ces deux documents avaient pour objectif, semble-t-il, de permettre le placement de Du Bin en détention administrative pour « trouble dans un lieu public », infraction mineure pour laquelle les autorités peuvent détenir une personne jusqu’à 15 jours. Toutefois, le 9 juin, la police de Fengtai a nié détenir Du Bin. Le 13 juin, lorsque des membres de la (…)

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions
2024 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit