Écrire Mexique. Une enquête doit être ouverte sur des manœuvres d’intimidation policières (José Ramón Verdugo Sánchez)

AU 208/13, AMR 41/045/2013, 2 août 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 13 SEPTEMBRE 2013 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. La police a menacé et tenté d’intimider les employés, les occupants et les bénévoles d’un centre d’accueil pour migrants de Tapachula, dans l’État du Chiapas (sud-ouest du Mexique). La vie de ces personnes pourrait être en danger. Le 27 juillet, quelque huit agents en uniforme de la police fédérale ont fait irruption sans autorisation dans le centre d’accueil pour migrants Todos por Ellos (« Tous pour eux »). Ils se sont montrés violents et ont déclaré qu’ils étaient venus parce qu’ils avaient eu connaissance de faits de prostitution et d’exploitation de mineurs commis au sein du refuge. Ils ont informé le coordinateur du centre, José Ramón Verdugo Sánchez (également appelé Hermano Ramón), qu’il allait être arrêté et que les migrants allaient être expulsés et prendre « une sacrée raclée ». Ils ont quitté les lieux après avoir tenté d’intimider les migrants et le personnel en les bousculant. On ne déplore aucune blessure grave. Une plainte a été déposée au parquet général dans les jours qui ont suivi. La Commission nationale des droits humains a demandé que des mesures conservatoires soient mises en place. DANS LES APPELS QUE VOUS FEREZ PARVENIR LE PLUS VITE POSSIBLE AUX DESTINATAIRES MENTIONNÉS CI-APRÈS, en espagnol ou dans votre propre langue : ? exhortez les (...)

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions

Exigez un cessez-le-feu de toutes les parties pour faire cesser les souffrances des civils

L’escalade sans pareille des hostilités entre Israël, le Hamas et d’autres groupes armés a eu des conséquences dévastatrices pour les civil·e·s. Le nombre de victimes et l’ampleur des (...)

2024 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit