Écrire Bahreïn. Abdelwahab Hussain, un militant emprisonné, a besoin de soins spécialisés

Action complémentaire sur l’AU 139/11, MDE 11/055/2013, 7 novembre 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 19 DÉCEMBRE 2013. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le prisonnier d’opinion Abdelwahab Hussain, l’un des 13 célèbres militants de l’opposition bahreïnites emprisonnés, a besoin de toute urgence de soins médicaux spécialisés. Son état de santé s’est détérioré et la dernière visite en date de sa famille a été annulée sans raison. Abdelwahab Hussain – 59 ans, cofondateur et porte-parole officiel du mouvement islamique Al Wafa, une association politique de l’opposition non autorisée – purge une peine de réclusion à perpétuité à la prison de Jaww, à une trentaine de kilomètres au sud de Manama, la capitale du pays. Aux alentours du 1er novembre 2013, sa famille a reçu un appel de la part des autorités de la prison, annulant sans explication sa visite prévue le 5 novembre. D’après les proches d’Abdelwahab Hussain, celui-ci est atteint de paresthésie chronique (trouble neurologique se traduisant par des fourmillements et un engourdissement des membres), a du mal à se déplacer et présente un faible taux d’hémoglobine, ce qui lui provoque des vertiges constants. Cet homme reçoit des soins médicaux à l’hôpital des Forces de défense de Bahreïn (BDF). Il a notamment été opéré de la cataracte, sans succès, en octobre dernier. Néanmoins, il lui faut suivre un traitement plus poussé dans un hôpital ou un centre (...)

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions

Exigez un cessez-le-feu de toutes les parties pour faire cesser les souffrances des civils

L’escalade sans pareille des hostilités entre Israël, le Hamas et d’autres groupes armés a eu des conséquences dévastatrices pour les civil·e·s. Le nombre de victimes et l’ampleur des (...)

2024 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit