Écrire Soudan.Mariam al Sadiq al Mahdi, une dirigeante de l’opposition, détenue sans inculpation

AU 211/14, AFR 54/019/2014, 22 août 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 3 OCTOBRE 2014. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Mariam al Sadiq al Mahdi, dirigeante adjointe de l’Oumma (Parti de l’indépendance), a été arrêtée le 11 août à l’aéroport de Khartoum. Elle est actuellement détenue sans inculpation dans un lieu inconnu. Mariam al Sadiq al Mahdi a été arrêtée le 11 août à l’aéroport de Khartoum alors qu’elle revenait de Paris. Elle avait assisté à une réunion entre l’Oumma et le Front révolutionnaire du Soudan, coalition de groupes armés d’opposition, qui a abouti à un accord entre les deux parties. Sa famille a appris son arrestation lorsqu’elle est allée l’accueillir à l’aéroport car elle ne l’y a pas trouvée. Mariam al Sadiq al Mahdi a appelé son mari pour l’informer que le Service national de la sûreté et du renseignement l’avait arrêtée à sa descente de l’avion et qu’elle se trouvait en détention. Le Service national de la sûreté et du renseignement n’a pas indiqué à la famille de Mariam al Sadiq al Mahdi les charges pensant sur cette dernière. Il n’a pas non plus révélé dans quel centre de détention de Khartoum elle se trouvait. Le mari de Mariam al Sadiq al Mahdi se rend au quartier général du Service national de la sûreté et du renseignement presque tous les jours afin de demander où elle se trouve et de solliciter une visite, pour l’instant sans succès. Le 13 août, le Service national (...)

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions

Exigez un cessez-le-feu de toutes les parties pour faire cesser les souffrances des civils

L’escalade sans pareille des hostilités entre Israël, le Hamas et d’autres groupes armés a eu des conséquences dévastatrices pour les civil·e·s. Le nombre de victimes et l’ampleur des (...)

2024 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit