Écrire Qatar. Une peine de réclusion à perpétuité réduite à 15 ans pour Ronaldo Lopez Ulep

Action complémentaire sur l’AU 95/15, MDE 22/1809/2015, 4 juin 2015 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 16 JUILLET 2015 . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Ronaldo Lopez Ulep a vu sa condamnation pour espionnage confirmée en appel au Qatar. La peine de réclusion à perpétuité prononcée en première instance a été réduite à 15 ans. Cet homme devrait déposer un nouveau recours. Le 31 mai 2015, la cour d’appel de Doha, la capitale du Qatar, a confirmé la condamnation pour espionnage du Philippin Ronaldo Lopez Ulep, ancien employé civil de l’armée de l’air qatarienne. Le juge a réduit la peine de réclusion en perpétuité à 15 ans, sans justifier sa décision. Étant donné que l’audience s’est déroulée en arabe et que le prévenu n’était pas assisté par un interprète, celui-ci a cru que sa peine avait été ramenée à cinq ans de prison. Il n’a appris la vérité qu’à son retour à la prison centrale de Doha. Amnesty International croit comprendre que cet homme a l’intention de déposer un recours auprès de la Cour de cassation, la plus haute juridiction qatarienne. Après son arrestation en 2010, Ronaldo Lopez Ulep a été détenu au secret par les forces de sécurité pendant environ un mois avant de pouvoir entrer en contact avec sa famille. Selon certaines sources, il a été victime de torture pendant les huit premiers mois de sa détention. Lors de deux séances d’interrogatoire, on lui a infligé des brûlures de cigarette sur le dos et les jambes, ainsi que de nombreux coups de poing et gifles, (...)

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions
2021 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit