Écrire James Corey Glass (h), objecteur de conscience

AMR 20/002/2008 - AU 197/08 Les autorités canadiennes ont prévu d’expulser James Corey Glass, un militaire américain, le 10 juillet. Ce dernier s’est réfugié au Canada afin d’éviter de retourner en Irak, car il refusait de participer à la guerre qui s’y déroulait pour des raisons de conscience. S’il était renvoyé aux États-Unis, il risquerait d’être traduit devant un tribunal militaire et emprisonné pendant un à cinq ans. Amnesty International le considérerait alors comme un prisonnier d’opinion. James Corey Glass s’est engagé dans l’armée en 2002, au sein de la Garde nationale, où il s’est vu confier des fonctions non-combattantes. Les autorités ont ensuite ordonné le déploiement de son unité en Irak, où il a effectué cinq mois de service actif en 2005. Selon une déclaration dans laquelle il exposait son point de vue, il était préoccupé par la question de la légalité de cette guerre avant même son déploiement en Irak. Sa présence sur place lui a inspiré de nouvelles objections sérieuses à la guerre, et notamment à ce qu’il a perçu comme des violations des droits des civils par l’armée américaine et l’incapacité du système militaire à examiner ces atteintes. Il a affirmé avoir fait part de ses préoccupations à ses supérieurs et avoir demandé à être relevé de ses fonctions. Sa demande a été rejetée mais une permission de deux semaines lui a été accordée. Il a refusé de réintégrer son unité et a été déclaré « en absence irrégulière » en février 2006. En août 2006, il s’est rendu au Canada, où sa demande de protection au (...)

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions
2023 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit