Écrire Miguel Angel Casillas Báez (h), sa famille et d’autres journalistes du Diario de los Altos

AMR 41/017/2009 - AU 82/09 Miguel Angel Casillas Báez, rédacteur en chef d’un journal local, le Diario de los Altos, a été menacé le 18 mars par un homme qui prétendait être un dirigeant de la section des Zetas (une organisation criminelle notoire, responsable de centaines de meurtres). La raison de ces menaces est le fait que Miguel Angel Casillas Báez et le journal pour lequel il travaille ont critiqué dans leurs articles un projet de construction de barrage à El Zapotillo, dans la région de Los Altos (État du Jalisco). Le 18 mars, Miguel Angel Casillas Báez a reçu un appel anonyme sur son téléphone portable de la part d’un homme qui a déclaré : « Nous savons qui vous êtes, où vous habitez, où vous allez, qui sont les membres de votre famille et nous voulons savoir de quelle manière vous envisagez de collaborer avec nous. » L’interlocuteur a insinué qu’il agissait pour le compte d’un politicien qui voulait nuire à Miguel Angel Casillas Báez et ajouté : « À partir de maintenant, votre famille et vous êtes en danger. » La veille de cet appel anonyme, Miguel Angel Casillas Báez avait constaté que son courrier électronique personnel et celui du journal avaient été piratés. Les pirates avaient laissé le message suivant : « Aujourd’hui, c’est le courrier électronique du journal qui a été kidnappé. Attention à ce que vous publiez, on ne veut faire de mal à personne. Salutations depuis le Congrès de l’État du Jalisco, de la part d’un ami qui t’apprécie beaucoup et veille (…)

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions
2024 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit