Écrire Les membres de la communauté de paix de San José de Apartadó...

...dans la municipalité d’Apartadó (département d’Antioquia) AMR 23/012/2009 - AU 81/09 Des membres des forces armées colombiennes et des paramilitaires continuent à menacer la communauté de paix de San José de Apartadó. Le 14 mars, une jeune fille de quinze ans faisant partie de cette communauté a été victime d’une tentative de viol, aux mains de membres de la 17e brigade de l’armée colombienne, semble-t-il. Cette agression s’est produite dans un hameau appartenant à la communauté de paix de San José de Apartadó, qui est située dans le département d’Antioquia (nord-ouest du pays). La jeune fille a repoussé les militaires et appelé à l’aide. Pendant l’attaque, certains ont pris à part un autre membre de la communauté de paix qui était avec l’adolescente jusque-là et ont porté une machette à sa joue. Ils ont menacé de l’écorcher vif et de lui arracher les yeux. Ils l’ont également accusé d’être un guérillero et ont dit qu’ils allaient le tuer. La tentative de viol ayant échoué, les soldats de la 17e brigade ont menacé de tuer la jeune fille. Au bout d’une demi-heure, ils ont relâché les deux membres de la communauté de paix et leur ont adressé une mise en garde, leur disant que s’ils parlaient à quiconque de ce qui s’était passé, ils en subiraient les conséquences. Selon certaines informations, du 7 au 13 mars, des membres de l’armée ont pénétré à La Resbalosa, un autre des hameaux de la communauté de paix de San José de Apartadó, détruit les récoltes de (...)

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions

Exigez un cessez-le-feu de toutes les parties pour faire cesser les souffrances des civils

L’escalade sans pareille des hostilités entre Israël, le Hamas et d’autres groupes armés a eu des conséquences dévastatrices pour les civil·e·s. Le nombre de victimes et l’ampleur des (...)

2024 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit