Écrire Au moins 12 étudiants risquent la torture

AU 184/09, MDE 31/008/2009, 8 juillet 2009 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 19 AOÛT 2009 Yémen : Au moins 12 étudiants sont détenus au secret au Yémen. Ils risquent de subir des actes de torture ou d’autres formes de mauvais traitements. Il s’agit probablement de prisonniers d’opinion, détenus uniquement pour avoir exercé de manière pacifique leur droit à la liberté de réunion. Selon des militants présents au Yémen, ces étudiants préparaient leurs examens dans différents lieux de la ville d’Aden (sud du pays), principalement chez certains d’entre eux, lorsqu’ils ont été arrêtés par les forces de sécurité le 4 juillet. Au moins 12 étudiants seraient détenus au poste de police d’al Mansoura, à Aden, sans pouvoir entrer en contact avec l’extérieur. Amnesty International connaît leurs noms : Ghassan Olaib, Arif al Nasri, Nabeel al Hamshi, Akram al Hamshi, Ali Fadhil al Essai, Naif Fadhil al Essai, Mutaz Fadhil al Essai, Faris Qassim Ashid, Fadi al Hamshi, Sami al Qutaibi, Mohamed al Sharafi et Majed al Sharif. Ils sont âgés de quinze à vingt-trois ans. Certaines informations indiquent qu’au moins deux autres étudiants sont également détenus au secret au même endroit mais qu’on ignore leurs noms. Amnesty International ne connaît pas les raisons de l’arrestation de ces personnes, mais d’après des sources yéménites, elles sont probablement soupçonnées de s’être réunies afin de discuter de leur participation à des manifestations qui étaient prévues le 7 juillet, pour marquer la (…)

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions
2024 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit