Écrire La famille du journaliste emprisonné Emin Fatullayev est menacée

AU 68/10, EUR 55/002/2010, 19 mars 2010 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 30 AVRIL 2010 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Emin Fatullaïev, le père d’Eynulla Fatullaïev, un journaliste azerbaïdjanais actuellement emprisonné, a reçu des menaces indiquant qu’il serait tué s’il ne cessait pas de dénoncer la situation de son fils. Emin Fatullaïev et sa famille sont en danger. Le 17 mars vers 13 heures, Emin Fatullaïev, a reçu un appel anonyme chez lui à Bakou, la capitale de l’Azerbaïdjan, lui ordonnant de « la fermer » au sujet de l’affaire de son fils, ou « toute [sa] famille serait détruite ». Il a immédiatement signalé ce coup de téléphone aux autorités. C’est la troisième fois qu’il reçoit des menaces téléphoniques liées à ses efforts pour attirer l’attention d’organisations internationales, notamment celle d’Amnesty International, sur le cas de son fils, Eynulla Fatullaïev. Amnesty International pense que les charges retenues contre Eynulla Fatullaïev, emprisonné depuis 2007, ont été forgées de toute pièce et considère cet homme comme un prisonnier d’opinion. À chaque fois qu’il a reçu ces appels anonymes, Emin Fatullaïev s’est vu ordonner de cesser d’attirer l’attention sur le cas de son fils. Le premier appel a eu lieu en 2007, peu après le placement en détention d’Eynulla Fatullaïev. Il a reçu le second appel le 1er janvier 2010, quelques jours après l’inculpation de son fils pour détention de (...)

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions

Exigez un cessez-le-feu de toutes les parties pour faire cesser les souffrances des civils

L’escalade sans pareille des hostilités entre Israël, le Hamas et d’autres groupes armés a eu des conséquences dévastatrices pour les civil·e·s. Le nombre de victimes et l’ampleur des (...)

2024 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit