Écrire USA : un prisonnier de Guantánamo Adnan Farhan Abdul Latif, détenu à l’isolement

Action complémentaire sur l’AU 125/09, AMR 51/037/2010, 7 mai 2010 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 18 JUIN 2010. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Adnan Farhan Abdul Latif, un ressortissant yéménite, est détenu à l’isolement à Guantánamo. En mars, il a confié à son avocat qu’il continuait à subir des mauvais traitements et qu’il avait des idées suicidaires. Adnan Farhan Abdul Latif, un ressortissant yéménite, est incarcéré depuis plus de huit ans à Guantánamo sous le numéro 156, sans inculpation ni procès. Il est actuellement détenu à l’isolement au Camp 5, où sont regroupés les quelques prisonniers qui poursuivent leur grève de la faim et certains autres détenus. Adnan Latif a observé une grève de la faim mais il y a finalement mis un terme. Presque tous les autres détenus de Guantánamo vivent désormais en collectivité dans les Camps 1, 4 et 6. L’avocat d’Adnan Latif a demandé aux autorités de mettre fin à son isolement en le transférant dans l’un de ces camps. Dans une lettre adressée à son avocat en mars 2010, Adnan Latif a affirmé qu’il avait été maltraité à plusieurs reprises par la Force de réaction immédiate de Guantánamo. Il a écrit : « Des agents de la Force de réaction immédiate entraient régulièrement dans ma cellule. Ils m’ont jeté à terre et m’ont traîné sur le sol […]. Deux jours avant que je ne rédige cette lettre, [des membres de la Force de réaction immédiate] m’ont étranglé et ont (...)

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions

Exigez un cessez-le-feu de toutes les parties pour faire cesser les souffrances des civils

L’escalade sans pareille des hostilités entre Israël, le Hamas et d’autres groupes armés a eu des conséquences dévastatrices pour les civil·e·s. Le nombre de victimes et l’ampleur des (...)

2024 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit