Écrire Kaddour Terhaz, prisonnier en mauvaise santé maintenu à l’isolement

Action complémentaire sur l’AU 72/10, MDE 29/012/2010, 28 mai 2010 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 8 JUILLET 2010 À : . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Kaddour Terhzaz, un Marocain de 73 ans qui souffre de problèmes médicaux chroniques, est toujours en isolement cellulaire, dormant sur un matelas à même le sol. Il purge une peine de 12 ans de prison pour avoir exercé son droit à la liberté d’expression. Il doit être libéré immédiatement et sans condition. Kaddour Terhzaz, un ancien haut-gradé de l’armée, est détenu à la prison de Salé, près de Rabat, la capitale du Maroc. Ses proches ont récemment indiqué à Amnesty International qu’il est toujours maintenu à l’isolement, et ce depuis décembre 2009. Il dort sur un matelas à même le sol, malgré son âge avancé. L’administration pénitentiaire ne l’autorise pas à quitter sa cellule entre le vendredi après-midi et le lundi après-midi, ce qui l’empêche de faire de l’exercice. Kaddour Terhzaz souffre d’une tension et d’un taux de cholestérol élevés. Il a besoin d’un traitement régulier pour chacun de ces deux problèmes et doit bénéficier d’un suivi médical. Kaddour Terhzaz est en prison pour avoir menacé la « sûreté extérieure » du Maroc en divulguant un secret de « défense nationale ». Il a été condamné en novembre 2008, au terme d’une procédure menée par un tribunal militaire qui n’a pas respecté les normes internationales d’équité des procès. Sa (…)

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions
2024 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit