Écrire Un défenseur des droits humains Farai Maguwu, détenu au Zimbabwe

AU 128/10, AFR 46/005/2010, 11 juin 2010 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 23 JUILLET 2010 . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le défenseur des droits humains Farai Maguwu a été arrêté le 3 juin, après avoir transmis à un observateur indépendant du commerce de diamants des informations relatives à des violations des droits humains. Farai Magu est détenu à la maison d’arrêt centrale d’Harare et n’a pas été autorisé à recevoir de traitement médical. Il s’agit d’un prisonnier d’opinion, détenu en raison de ses activités en faveur des droits humains. Le 27 mai, des agents armés des forces de sécurité du Zimbabwe ont fait une descente à la fois sur le lieu de travail et au domicile de Farai Maguwu, le directeur de l’ONG zimbabwéenne Centre for Research and Development (CRD). Les agents ont confisqué sa voiture, son ordinateur, son passeport et d’autres documents. Son neveu, Lisbern Maguwu, a été arrêté lors de la descente. Farai Maguwu, lui, s’est échappé par une fenêtre. Le CRD enquête sur des cas d’atteintes aux droits humains sur les sites d’extraction de diamants de Marange, dans l’est du pays. Cette organisation participe au Processus de Kimberley, une coalition internationale formée par des gouvernements, des représentants de l’industrie du diamant et des organisations de la société civile. La veille de la descente, le 26 mai, Farai Maguwu avait parlé des violations des droits humains perpétrées sur (...)

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions

Exigez un cessez-le-feu de toutes les parties pour faire cesser les souffrances des civils

L’escalade sans pareille des hostilités entre Israël, le Hamas et d’autres groupes armés a eu des conséquences dévastatrices pour les civil·e·s. Le nombre de victimes et l’ampleur des (...)

2024 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit