Écrire Jeffrey Matthews, exécution encore reportée dans l’Oklahoma

Action complémentaire sur l’AU 140/10, AMR 51/065/2010, 22 juillet 2010 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 17 AOÛT 2010 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le gouverneur de l’Oklahoma a prolongé le sursis accordé à Jeffrey Matthews jusqu’au 17 août. Ce dernier a été condamné à mort pour le meurtre de son grand-oncle, Earl Short, commis en 1994. Jeffrey Matthews devait être exécuté le 20 juillet 2010, mais le 15 juillet, le gouverneur Brad Henry a prolongé son sursis à la demande de ses avocats. La date de son exécution a été fixée au 17 août. À l’origine, Jeffrey Matthews devait être exécuté en juin, mais un sursis lui a été accordé après que ses avocats ont demandé à faire examiner des empreintes digitales. Ils ont réclamé ce deuxième sursis au motif qu’il fallait plus de temps pour achever ces analyses. Ils avaient tenté de faire comparer les empreintes digitales non identifiées relevées sur la scène de crime à celles d’autres suspects potentiels. En 2008, ils ont été informés que ces pièces à conviction avaient été perdues ou détruites. Cependant, 10 jours avant l’exécution, elles ont été retrouvées. Le 26 mai, le Comité des grâces et des libérations conditionnelles de l’Oklahoma a refusé, par trois voix contre deux, d’octroyer une grâce à Jeffrey Matthews. En Oklahoma, le gouverneur ne peut pas envisager de gracier un condamné sans que ce comité le lui recommande d’abord. Jeffrey Matthews (...)

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions

Exigez un cessez-le-feu de toutes les parties pour faire cesser les souffrances des civils

L’escalade sans pareille des hostilités entre Israël, le Hamas et d’autres groupes armés a eu des conséquences dévastatrices pour les civil·e·s. Le nombre de victimes et l’ampleur des (...)

2024 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit