Écrire NIGERIA : Oliver Igwe,le père d’un défenseur des droits humains pris pour cible

AU 178/10, AFR 44/014/2010, 13 août 2010 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 24 SEPTEMBRE 2010. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Oliver Igwe, le père du défenseur des droits humains Leo Igwe, a été attaqué chez lui par des hommes qui n’ont pas été identifiés. Cet homme de 77 ans a perdu un œil des suites de cette agression. La police refuse d’ouvrir une enquête sur ces faits, qui pourraient être liés à la lutte de la famille Igwe, qui cherche à obtenir justice pour une victime de viol. Les membres de cette famille risquent d’être victimes de nouvelles représailles si les autorités ne les protègent pas. Le 4 août, aux alentours de minuit, deux hommes non identifiés se sont introduits chez Oliver Igwe, dans l’État d’Imo, dans le sud du Nigeria. Les intrus ont bandé les yeux du vieil homme et l’ont frappé à coups de pierres, le blessant grièvement au visage et à la tête. Les médecins ont dû lui retirer un œil le 11 août. Il est actuellement en convalescence à l’hôpital. Sa femme, qui était chez eux au moment de l’attaque et qui venait de subir une opération du cœur, n’a pas été blessée. Leur domicile a été mis à sac et des objets de valeur ont été volés. La police a été informée de ces faits mais ne s’est pas rendue au domicile du couple, et elle a jusqu’à présent refusé d’enquêter. Les policiers ont informé Leo Igwe qu’il devait envoyer une requête officielle pour qu’une enquête soit ouverte. Depuis (…)

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions

L’avortement est un droit. Parlementaires de Belgique, changez la loi !

L’avortement est un droit humain et un soin de santé essentiel pour toute personne pouvant être enceinte. Ceci sonne comme une évidence ? Et bien, ce n’est pourtant pas encore une réalité en (…)

2024 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit