Écrire Mexique. Margarita Guadalupe Martínez Martínez, militante associative menacée de mort

Action complémentaire sur l’AU 16/10, AMR 41/085/2010, 26 novembre 2010 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 7 JANVIER 2010 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci Margarita Guadalupe Martínez Martínez, militante associative, a été approchée par des inconnus et menacée de mort à San Cristóbal de las Casas, au Mexique. Plusieurs de ses collègues défenseurs des droits humains ont également été menacés. Margarita Guadalupe Martínez Martínez a déclaré avoir été abordée par trois hommes, deux à pied et le troisième à bord d’un pick-up, en sortant d’un café de San Cristóbal de las Casas le 24 novembre. Ces hommes lui ont lancé : « Fais ce qu’on te dit ou on te tue. » Ils lui ont remis une lettre adressée à « Diego », le responsable du Centre des droits humains Frère Bartolomé de Las Casas, une organisation locale qui représente Margarita Guadalupe Martínez dans les poursuites qu’elle a engagées contre des policiers et d’autres fonctionnaires ayant effectué une descente illégale à son domicile le 8 novembre 2009. Le message, élaboré avec des lettres découpées dans des journaux, indiquait : « Diego, la vie de la famille Martínez est entre tes mains, vous serez poursuivis putains de défenseurs. » Les trois hommes ont ensuite dit à Margarita Guadalupe Martínez Martínez de prendre un taxi pour se rendre au cimetière (« comme ça tu pourras parler à tes proches qui sont morts parce que tu vas bientôt les rejoindre ») (…)

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions
2024 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit