Écrire Un fonctionnaire de l’ONU détenu au Soudan

AU 219/11, AFR 54/024/2011, 19 juillet 2011 VEUILLEZ ENVOYER VOS APPELS AVANT LE 30 AOÛT 2011 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Idris Yousef Abdelrahman, spécialiste des affaires civiles pour la Mission conjointe des Nations unies et de l’Union africaine au Darfour (MINUAD), se trouve actuellement en détention et risque d’être torturé ou soumis à d’autres formes de mauvais traitements. Le 12 juillet, il a été inculpé d’infractions passibles de la peine de mort au regard de la loi soudanaise. Amnesty International craint que ces charges ne soient motivées par des considérations politiques. Idris Yousef Abdelrahman travaille pour la MINUAD comme spécialiste des affaires civiles à Nyala, dans le Darfour méridional. Il avait disparu le 27 avril 2011 après avoir été convoqué par le Service national de la sûreté et du renseignement (NISS) ; sa disparition a duré deux semaines. Les agents du NISS avaient indiqué à Idris Yousef Abdelrahman qu’ils voulaient le rencontrer afin d’obtenir des éclaircissements au sujet de la procédure suivie pour sélectionner les membres de la société civile ayant participé à la conférence de paix de Doha, qui s’est déroulée en mai 2011 et avait pour objectif de tenter d’établir la paix au Darfour. Le 10 mai, la MINUAD a appris qu’Idris Yousef Abdelrahman était détenu par le NISS. Il n’a été autorisé à consulter un avocat que le 12 juillet, et il ne lui est toujours pas (…)

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions

L’avortement est un droit. Parlementaires de Belgique, changez la loi !

L’avortement est un droit humain et un soin de santé essentiel pour toute personne pouvant être enceinte. Ceci sonne comme une évidence ? Et bien, ce n’est pourtant pas encore une réalité en (…)

2024 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit