Écrire Syrie. Le militant syrien des droits humains Mohammed Najati Tayyara de nouveau arrêté

AU 273/11, MDE 24/053/2011, 13 septembre 2011 Le militant des droits humains Mohammed Najati Tayyara, âgé de 65 ans, est détenu depuis le 12 mai à la suite d’entretiens qu’il a accordés aux médias au sujet des violences du gouvernement syrien à l’encontre des manifestants réformistes. Bien qu’un juge ait ordonné sa libération sous caution le 29 aout, il aurait été de nouveau arrêté le jour même par le Service de renseignement de l’armée de l’air et battu en détention. Mohammed Najati Tayyara, instituteur retraité, a été arrêté le 12 mai par des agents de la Sécurité politique qui ont arrêté le véhicule à bord duquel lui et un ami circulaient dans la ville de Homs (nord-ouest du pays). Selon une source en Syrie, il a été déféré devant un juge d’un tribunal pénal et inculpé, au titre de l’article 286 du Code pénal syrien, de « diffusion sur le territoire syrien de fausses informations susceptibles de porter atteinte au moral de la nation ». Il a été conduit à la prison centrale de Homs et maintenu à l’étroit, dans une cellule avec quelque 300 autres détenus et une seule toilette à partager entre eux, semble-t-il. Le 29 août, un juge a ordonné sa libération sous caution dans l’attente de son procès. Cependant, selon une source syrienne, alors qu’il attendait en prison d’être libéré, il a été de nouveau arrêté par des agents du Service de renseignement de l’armée de l’air qui l’ont emmené au centre de détention appelé « prison d’al Boloneh », dirigé par le Service de (...)

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions

Exigez un cessez-le-feu de toutes les parties pour faire cesser les souffrances des civils

L’escalade sans pareille des hostilités entre Israël, le Hamas et d’autres groupes armés a eu des conséquences dévastatrices pour les civil·e·s. Le nombre de victimes et l’ampleur des (...)

2024 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit