Écrire Guatemala. Des villageois guatémaltèques menacés par l’exploitation minière

AU 352/11, AMR 34/016/2011, 12 décembre 2011 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 11 JANVIER 2012 . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Avant le 11 janvier 2012, le ministre guatémaltèque chargé de l’exploitation minière doit décider s’il autorise une mine située dans le département de Santa Rosa (sud du Guatemala) à commencer à extraire des métaux et d’autres minerais. Les personnes habitant sur place n’ont pas été consultées au sujet de ce projet. L’entreprise qui prévoit de procéder aux activités d’extraction, Minera San Rafael S.A., est une filiale de la société canadienne Tahoe Resources Inc. Elle possède déjà une licence pour explorer le site, qui se trouve dans la municipalité de San Rafael Las Flores. Cependant, alors que cette autorisation doit être renouvelée tous les deux ans, la licence d’exploitation, requise pour extraire des matériaux de la mine, est accordée pour 25 ans. Les personnes qui vivent à côté de la mine n’ont pas été consultées avant que la licence d’exploration soit délivrée, en violation des obligations du Guatemala au regard du droit international. De plus, les habitants et les organisations écologistes n’ont pas pu consulter l’étude d’impact environnemental qui a, semble-t-il, été préparée pour appuyer la demande de licence d’exploitation de l’entreprise. Le 1er décembre, l’organisation écologiste MadreSelva a déposé une requête relative à la liberté d’information auprès du (…)

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions

L’avortement est un droit. Parlementaires de Belgique, changez la loi !

L’avortement est un droit humain et un soin de santé essentiel pour toute personne pouvant être enceinte. Ceci sonne comme une évidence ? Et bien, ce n’est pourtant pas encore une réalité en (…)

2024 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit