Écrire Indonésie. Craintes persistantes pour une congrégation religieuse.

Action complémentaire sur l’AU 212/11, ASA 21/004/2012, 24 janvier 2012 La congrégation de l’église chrétienne indonésienne de Taman Yasmin craint pour sa sécurité depuis qu’elle a été victime des manœuvres d’intimidation de membres de groupes islamistes radicaux, le 22 janvier. Elle risque d’être de nouveau la cible d’actes similaires, voire d’agressions. Le 22 janvier vers 7 heures du matin, des membres de deux groupes islamistes radicaux – le Mouvement de réforme islamique et le Forum de communication islamique (FORKAMI) – se sont rassemblés à proximité de l’église et ont barré la route au moyen de branches d’arbre et de chaises en bois. Depuis que l’église a été fermée en 2008, les offices hebdomadaires se déroulent sur le trottoir, devant le bâtiment. Les membres de la congrégation sont ainsi continuellement victimes des protestations et des manœuvres d’intimidation de groupes radicaux. À la connaissance d’Amnesty International, aucune enquête n’a été ouverte sur les menaces qui les visent. Compte tenu des craintes pour sa sécurité, la congrégation avait décidé à l’avance d’organiser l’office du 22 janvier dans une maison, à 300 mètres environ de l’église. Des manifestants ont tenté d’intimider et insulté plusieurs membres qui s’y rendaient. À 9 heures, alors que l’office avait débuté depuis une trentaine de minutes, au moins 50 agents de la police administrative de la municipalité de Bogor (Satpol PP) sont arrivés sur les lieux. Peu après, des dizaines de (...)

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions

Exigez un cessez-le-feu de toutes les parties pour faire cesser les souffrances des civils

L’escalade sans pareille des hostilités entre Israël, le Hamas et d’autres groupes armés a eu des conséquences dévastatrices pour les civil·e·s. Le nombre de victimes et l’ampleur des (...)

2024 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit