Écrire Colombie. La famille de Hernando José Verbel Ocón, prise pour cible par des paramilitaires

Action complémentaire sur l’AU 18/12, AMR 23/014/2012, 19 mars 2012 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 30 AVRIL 2012 . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Un homme appartenant à une famille qui a déjà été prise pour cible par des paramilitaires a survécu à une tentative d’assassinat dans le nord de la Colombie. Ses proches et lui sont en danger. Le 11 mars 2012, Hernando José Verbel Ocón se rendait à moto de la place centrale de la municipalité de San Onofre (département de Sucre) à un stade de football non loin de là. Deux hommes se sont approchés de lui lorsqu’il est arrivé. L’un d’eux est monté à l’arrière de sa moto et a pointé une arme sur lui. L’autre individu, que des témoins ont identifié comme étant un habitant de la région servant actuellement sous les ordres de l’infanterie de marine colombienne, a dit à Hernando José Verbel Ocón qu’il devait emmener l’homme armé là où celui-ci voulait. Lorsqu’ils sont arrivés à proximité d’une ferme, l’homme armé a ordonné à Hernando José Verbel Ocón de descendre de moto et lui a dit : « Tourne-toi et baisse-toi. Je vais te tuer. » Puis il lui a pointé son arme sur la gorge. À ce moment, un couple est passé et a dit à l’homme d’arrêter : « Qu’est-ce que vous faites ? Calmez-vous. Calmez-vous, ne le tuez pas. » Celui-ci s’est alors enfui. Hernando José Verbel Ocón a signalé cette tentative d’assassinat auprès du Service d’enquêtes judiciaires et de renseignement. (…)

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions
2024 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit