Écrire Syrie : Disparition forcée de l’homme d’affaires Amjad Kassem

AU 147/12, MDE 24/050/2012, 24 mai 2012 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 5 JUILLET 2012. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. L’homme d’affaires syrien Amjad Kassem n’a pas été vu depuis le 21 mai. Il a été entendu pour la dernière fois vers 14 heures ce jour-là, lorsqu’il a appelé sa mère pour lui dire que des agents des forces de sécurité l’emmenaient dans une section de la Sûreté de l’État. Amnesty International craint qu’il n’ait été victime d’une disparition forcée. Selon l’un de ses proches qui vit à l’étranger, Amjad Kassem a reçu le 21 mai un appel téléphonique d’une personne appartenant, semble-t-il, aux forces de sécurité syriennes, qui lui a demandé de se présenter dans l’une de leurs sections, à Damas. Amjad Kassem s’y est rendu accompagné de son chauffeur parce qu’il pensait, semble-t-il, que cette convocation avait un lien avec la levée de l’interdiction de quitter le territoire dont il avait été informé en avril 2012. Au bout d’un moment, il a demandé à son chauffeur de rentrer chez lui car il devait aller dans une autre section, sur Baghdad Street, et cela allait probablement durer un certain temps. Il a appelé sa mère vers 14 heures pour lui expliquer qu’il était en train de se diriger vers la section de Baghdad Street avec des membres des forces de sécurité pour « régler des questions de paperasserie ». Sans nouvelles de lui depuis lors, sa famille pense qu’il a été placé en détention (...)

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions

Exigez un cessez-le-feu de toutes les parties pour faire cesser les souffrances des civils

L’escalade sans pareille des hostilités entre Israël, le Hamas et d’autres groupes armés a eu des conséquences dévastatrices pour les civil·e·s. Le nombre de victimes et l’ampleur des (...)

2024 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit