Écrire Bahrein : Nabeel Rajab bientôt jugé.

Action complémentaire sur l’AU 128/12, MDE 11/042/2012, 29 juin 2012 Nabeel Rajab, éminent défenseur des droits humains bahreïnite, a été libéré sous caution le 27 juin dernier. Néanmoins, il fait encore l’objet de poursuites dans trois affaires en cours, pour avoir exercé pacifiquement son droit à la liberté d’expression et de réunion. Il est cité à comparaître les 5 et 9 juillet, ainsi que le 26 septembre 2012. Le 27 juin 2012, la cinquième chambre du tribunal de première instance a accordé à Nabeel Rajab la libération sous caution, garantie par des documents attestant qu’il possède un domicile. Cet homme était incarcéré depuis le 6 juin au centre de détention d’Al Hoora à Manama, la capitale de Bahreïn, dans le cadre d’une enquête faisant suite à une plainte déposée contre lui par plusieurs habitants de la région d’Al Muharraq, dans le nord du pays. À la suite de cette plainte, il a été accusé de diffamation le 14 juin. Le verdict devrait être rendu le 9 juillet prochain. Le 28 juin, dans une autre affaire, la même cinquième chambre du tribunal de première instance a déclaré Nabeel Rajab coupable d’avoir « insulté une institution nationale » (le ministère de l’Intérieur) à travers des publications sur Twitter. Le tribunal a transformé la caution, payée le 28 mai dernier et s’élevant à environ 635 euros, en amende, mais il a levé l’interdiction de voyager qui avait été imposée à Nabeel Rajab. Ce dernier n’est pourtant pas sûr d’avoir le droit de se déplacer. (...)

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions

Exigez un cessez-le-feu de toutes les parties pour faire cesser les souffrances des civils

L’escalade sans pareille des violences opposant Israël au Hamas et d’autres groupes armés a eu des conséquences dévastatrices pour les civils. Le nombre de morts est sans précédent. (...)

2024 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit