Écrire Mexique. Lydia Cacho, une défenseure des droits humains, menacée de mort

AU 228/12, AMR 41/055/2012, 1er août 2012 VEUILLEZ ENVOYER VOS APPELS AVANT LE 12 SEPTEMBRE 2012 . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. La journaliste Lydia Cacho, défenseure des droits humains installée à Cancún, dans le sud-est du Mexique, a été menacée de mort. Le 29 juillet, Lydia Cacho travaillait à son domicile lorsque son émetteur-récepteur portable, réservé aux urgences, s’est allumé. Elle a répondu en pensant qu’il devait s’agir d’un collègue ; elle a entendu une voix masculine l’appeler par son nom et lui dire : « On t’a déjà prévenu, salope, tu n’as pas intérêt à nous chercher. Il est clair que tu n’as rien appris de la petite balade qu’on t’a fait faire. Ce qui va se passer maintenant c’est que tu vas te retrouver en miettes, c’est comme ça qu’on va te renvoyer chez toi, espèce de conne. » Elle a porté plainte auprès de la procureure générale. Lydia Cacho a commencé à faire l’objet de menaces et de harcèlement après la publication, en 2005, d’un livre dans lequel elle révélait l’existence d’un réseau de pornographie enfantine qui, selon elle, était connu de responsables politiques et d’hommes d’affaires des États de Quintana Roo et de Puebla et bénéficiait de leur protection. À la suite d’accusations de diffamation contre sa personne et d’une procédure entachée d’irrégularités, elle a été détenue en décembre 2006 et a été la cible de menaces et de harcèlement. Plus tard, des (...)

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions

Exigez un cessez-le-feu de toutes les parties pour faire cesser les souffrances des civils

L’escalade sans pareille des violences opposant Israël au Hamas et d’autres groupes armés a eu des conséquences dévastatrices pour les civils. Le nombre de morts est sans précédent. (...)

2024 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit