Dossier individu en danger : Phyoe Phyoe Aung

Ce "Dossier individu en danger" s’inscrit dans le long terme. Étroitement suivi par Amnesty International, il fait l’objet de mise à jour régulière. Vous y trouverez une description complète et détaillée sur la situation et tous les outils dont vous avez besoin pour agir concrètement.

Phyoe Phyoe Aung est une jeune militante et Secrétaire générale de la Fédération des syndicats étudiants de Birmanie (ABFSU) - l’un des syndicats d’étudiants les plus importants au Myanmar. Elle est détenue avec 70 autres étudiants et militants depuis le 10 mars 2015 après avoir été arrêtée pendant une manifestation d’étudiants. Ceux-ci protestaient contre la nouvelle loi relative à l’éducation nationale qui limite, à leurs yeux, les libertés académiques. Phyoe Phyoe Aung et plus de 100 autres dirigeants et étudiants militants ainsi que leurs partisans ont été inculpés de toute une série d’infractions pénales en lien avec ces manifestations ; beaucoup d’entre eux risquent des condamnations qui peuvent entraîner des peines de plus de neuf ans d’emprisonnement.

DERNIÈRE MISE A JOUR DU 12 AVRIL 2016

Bonne nouvelle ! Phyoe Phyoe Aung et les autres étudiants pacifiques ont finalement été libérés !

Le 8 avril, le tribunal de Tharrawaddy a abandonné tous les chefs d’inculpation portés contre les étudiants qui avaient manifesté à Letpadan le 10 mars 2015. Dans un premier temps, Phyoe Phyoe Aung n’a pas figuré parmi les personnes libérées parce qu’elle devait répondre d’autres chefs d’inculpation devant d’autres tribunaux, et il semblait qu’elle pourrait devoir attendre la fête de l’eau au Myanmar avant d’être remise en liberté. Cependant, le vendredi soir, tard dans la nuit (heure du Myanmar), nous avons appris que tous les chefs d’inculpation portés contre elles avaient été abandonnés. Elle est maintenant de retour à Yangon et a retrouvé ses proches - et son mari James (alias Lin Htet Naing), qui a également été libéré le même jour.

La libération de Phyoe Phyoe Aung est intervenue le lendemain du jour où le nouveau gouvernement du Myanmar a annoncé qu’il allait s’employer à libérer tous les prisonniers d’opinion le plus tôt possible.

Nous espérons pouvoir parler à Phyoe Phyoe Aung dans les prochains jours et être en mesure de partager avec vous un message de sa part adressé aux membres et militants d’Amnesty International.

Nous vous remercions tous pour votre travail acharné et pour les actions que vous avez menées sur ce cas !

Action terminée

Toutes les actions
Toutes les infos

Exigez un cessez-le-feu de toutes les parties pour faire cesser les souffrances des civils

L’escalade sans pareille des hostilités entre Israël, le Hamas et d’autres groupes armés a eu des conséquences dévastatrices pour les civil·e·s. Le nombre de victimes et l’ampleur des (...)

2024 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit