Bonne nouvelle Les femmes et les enfants déplacés reçoivent de la nourriture

ACTION URGENTE
Nigeria. Les femmes et les enfants déplacés reçoivent de la nourriture
Un groupe d’environ 230 femmes déplacées, connu sous le nom de mouvement Knifar, et leurs enfants ont reçu des provisions après avoir été privés de nourriture.
Environ 230 femmes déplacées au Nigeria (groupe connu sous le nom de mouvement Knifar) et leurs enfants risquaient de souffrir de la faim, car le 18 avril, les autorités de l’État de Borno avaient cessé de distribuer de la nourriture dans le camp de déplacés où ils vivent depuis 2017. Des agences humanitaires ont toutefois recommencé à fournir des provisions depuis et les femmes et leurs enfants ont maintenant accès à de la nourriture.

La décision des autorités de l’État de Borno de ne plus fournir de nourriture aux femmes semblait être une stratégie visant à réduire au silence les femmes en raison de leur militantisme et à les renvoyer avec leurs enfants à Bama. Ces personnes sont originaires de la région de Bama, mais avaient fui pour des raisons de sécurité.

J'agis

Merci à toutes les personnes qui ont envoyé des appels. Aucune action complémentaire n’est requise de la part du réseau Actions urgentes.


Toutes les infos
Toutes les actions

Maisons de repos : garantir les droits humains des résidents

Pétition demandant que priorité soit donnée aux efforts visant à respecter, protéger et rendre effectifs les droits humains des résident·e·s

2021 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit