Bonne nouvelle Libération d’une militante qui était détenue au secret

Li Qiaochu, active défenseure des droits des femmes et des travailleurs et travailleuses, a été libérée sous caution et est retournée chez elle le 19 juin 2020.

Il est rare qu’un·e défenseur·e des droits humains chinois·e soit libéré·e dans un délai aussi court, et nous pensons que cela est le résultat d’une mobilisation mondiale autour du cas de Li. Li et sa famille ont exprimé leur gratitude envers ceux qui ont agi et contribué à sa libération : " Merci à tous les amis qui se soucient de Li Qiaochu "

Elle était détenue au secret depuis le 16 février 2020.

Son arrestation serait liée à ses activités militantes contre les violences liées au genre et au fait que son partenaire, Xu Zhiyong, a assisté à une rencontre informelle d’avocats et de militants à Xiamen en décembre 2019.

la mobilisation massive de nos membres et sympathisant.e.s nous permet d’obtenir de belles victoires

L’exemple de Li le démontre, la mobilisation massive de nos membres et sympathisant.e.s nous permet d’obtenir de belles victoires. Plus que jamais, Amnesty reste mobilisée pour soutenir ces femmes et ces hommes victimes de violations des droits humains en raison de leurs activités. Pour intensifier nos actions et défendre davantage de victimes, nous avons besoin de votre soutien :

Li Qiaochu a été libérée le 19 juin 2020, après avoir été détenue au secret pendant quatre mois. Elle a bénéficié d’une libération sous caution et elle est retournée chez elle en bonne santé.

Li Qiaochu avait été emmenée par la police à Pékin le 16 février 2020, mais les autorités n’avaient confirmé qu’elle était placée en « résidence surveillée dans un lieu désigné » que deux mois plus tard, en avril 2020.

Li Qiaochu est une chercheuse sur les droits du travail très estimée, qui milite de manière pacifique contre les violences fondées sur le genre depuis de nombreuses années. Il semble que le militantisme pacifique de Li Qiaochu et son étroite collaboration avec d’autres militant·e·s aient été les principaux motifs de son arrestation.

Il est peu fréquent qu’une personne défendant les droits humains en Chine soit libérée dans un délai aussi court ; sa remise en liberté est sans doute due à la mobilisation internationale en sa faveur. Li Qiaochu et sa famille ont exprimé par ces mots leur reconnaissance à toutes les personnes qui sont intervenues en faveur de Li Qiaochu et ont contribué à sa libération :
« Merci à toutes les personnes qui se soucient amicalement de Li Qiaochu. »
(“谢谢所有朋友的关心”- 李翘楚和家人”

Le statut de Li Qiaochu signifie que les autorités n’ont pas abandonné les charges retenues contre elle. En Chine, il est fréquent que les défenseur·e·s des droits humains continuent d’être surveillés après leur remise en liberté ; Amnesty International continuera par conséquent de suivre le cas de Li Qiaochu et elle réagira si sa situation se dégrade.

J'agis

Aucune action complémentaire n’est requise. Un grand merci à toutes les personnes qui ont envoyé des appels.


Toutes les infos
Toutes les actions

Justice pour George Floyd !

Signez notre pétition pour demander au gouverneur du Minnesota que justice soit faite pour George Floyd, afro-américain victime de violences policières