Bonne nouvelle Inde. Libération sous caution de défenseurs des droits humains.

Informations complémentaires sur l’AU 52/15, ASA 20/1250/2015, 19 mars 2015 Les défenseurs des droits humains Jaison C Cooper et Thushar Nirmal Sarathy ont été libérés sous caution le 16 mars. Ils étaient soupçonnés d’être impliqués dans des activités illégales car des documents « pro-maoïstes » avaient été trouvés chez eux. La campagne d’Amnesty International en leur faveur a été évoquée dans les médias indiens et a peut-être contribué à leur remise en liberté. Le 16 mars, la haute cour du Kerala a accordé une libération sous caution à Jaison C Cooper et Thushar Nirmal Sarathy, deux défenseurs des droits humains, et leur a interdit de quitter l’État sans l’autorisation du premier juge. Elle leur a également enjoint de se présenter au responsable de l’enquête deux fois par semaine jusqu’à la fin de l’instruction. Le 30 janvier, des policiers de l’État du Kerala ont appréhendé Jaison C Cooper et Thushar Nirmal Sarathy, respectivement à Kochi et à Kozhikode. Ceux-ci ont été arrêtés en vertu de la Loi relative à la prévention des activités illégales, la principale loi antiterroriste de l’Inde. Le responsable de l’enquête a déclaré à Amnesty International que ces deux hommes soutenaient des groupes maoïstes armés interdits et qu’ils étaient impliqués dans une attaque contre le bureau de projet de l’Agence nationale des routes de l’Inde à Kochi, lancée le 29 janvier dernier. Cependant, il a admis que les seuls éléments à charge étaient les tracts et autres documents « (...)

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions

Exigez un cessez-le-feu de toutes les parties pour faire cesser les souffrances des civils

L’escalade sans pareille des hostilités entre Israël, le Hamas et d’autres groupes armés a eu des conséquences dévastatrices pour les civil·e·s. Le nombre de victimes et l’ampleur des (...)

2024 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit