Écrire Un avocat spécialiste des droits humains victime d’une disparition forcée

Le 8 octobre 2019, à Bagdad (Irak), des hommes armés soupçonnés d’appartenir aux Unités de mobilisation populaire ont enlevé Ali Jaseb Hattab al Heliji, un avocat de 29 ans représentant des manifestants arrêtés. À ce jour, on ignore où se trouve Ali Jaseb Hattab al Heliji et ce qu’il est advenu de lui.

Le 1er octobre 2019, des manifestations de grande ampleur, déclenchées par un taux élevé de chômage et un sentiment de corruption généralisée, ont débuté un peu partout en Irak. Les manifestants pacifiques ont été confrontés à un recours illégal et excessif à la force, notamment à des gaz lacrymogènes, des balles réelles et des tirs de tireurs embusqués. Les forces de sécurité irakiennes ont non seulement tué illégalement des manifestants, mais aussi frappé, arrêté et fait « disparaître » des militants, des avocats et des journalistes. Plus de 400 morts et plus de 19 000 blessés ont été recensés depuis le mois d’octobre. Amnesty International recueille des informations sur les cas d’enlèvement et de disparition forcée de militants et de journalistes depuis le début des manifestations.
Dans le cas d’Ali Jaseb Hattab al Heliji, sa famille a signalé les faits au poste de police local, ainsi qu’au Service national de sécurité irakien (Amn al Watani). Les autorités ont dit aux proches d’Ali Jaseb Hattab al Heliji qu’elles avaient ouvert une enquête, mais celle-ci n’a pas permis d’obtenir sa libération, ni des informations pour sa famille quant au lieu où il se trouve. Les Unités de mobilisation populaire regroupent de vastes milices bien établies, officiellement reconnues comme une composante des forces armées irakiennes en 2016.
Amnesty International continue à recueillir des informations sur toute une série de violations contre des militants et des manifestants. Dernièrement, le 7 décembre 2019, des hommes armés à bord d’un convoi de pick-ups ont ouvert le feu sur des manifestants place Tahrir, à Bagdad, faisant 20 morts et plus de 130 blessés.

LIEN VERS L’AU PRÉCÉDENTE : N/A

J'agis

PASSEZ À L’ACTION : ENVOYEZ UN APPEL EN UTILISANT VOS PROPRES MOTS OU EN VOUS INSPIRANT DU MODÈLE DE LETTRE CI-DESSOUS

LANGUE(S) À PRIVILÉGIER POUR LA RÉDACTION DE VOS APPELS : arabe, anglais
Vous pouvez également écrire dans votre propre langue.

PRÉNOM, NOM ET PRONOM A UTILISER : Ali Jaseb Hattab al Heliji (il)

Monsieur le Ministre,

Le 8 octobre 2019, Ali Jaseb Hattab al Heliji, un avocat âgé de 29 ans, a reçu un appel d’une cliente potentielle qui a demandé à le rencontrer dans un quartier central d’Amarah, dans le gouvernorat de Maysan. Le jour même, comme convenu, il a rencontré cette femme. Peu après, des hommes armés circulant à bord de deux pick-ups noirs, soupçonnés d’appartenir aux Unités de mobilisation populaire, ont fait sortir de force Ali Jaseb Hattab al Heliji de sa voiture et l’ont emmené dans l’un des pick-ups.

Selon les informations recueillies par Amnesty International, ces hommes feraient partie d’une faction des Unités de mobilisation populaire, et s’en sont pris à Ali Jaseb Hattab al Heliji parce qu’il défend des manifestants en tant qu’avocat et qu’il a dénoncé sur les réseaux sociaux les violations commises par ces unités contre des manifestants. L’avant-veille, deux hommes armés apartenant à ces unités étaient venus chez lui et avaient menacé de le tuer s’il continuait à parler des homicides de manifestants sur Facebook. Des membres des Unités de mobilisation populaire ont également menacé ses proches quand ils ont tenté de signaler les faits.

Depuis que des manifestations de grande ampleur ont débuté dans le pays, de nombreux journalistes et militants ont été menacés, pris pour cibles, enlevés et soumis à des disparitions forcées. Les autorités n’ont pas mené d’enquêtes indépendantes et impartiales sur les violations commises contre des journalistes, ni contre des militants et d’autres manifestants pacifiques. Des éléments tendent à prouver que les forces de sécurité sont impliquées dans la campagne menée pour intimider et faire taire les manifestants, les militants et les journalistes.

Je vous appelle à mobiliser de toute urgence tous les moyens à votre disposition pour qu’Ali Jaseb Hattab al Heliji soit retrouvé et puisse rejoindre les siens en toute sécurité, à diligenter immédiatement une enquête pour disparition forcée sur son enlèvement, conformément aux obligations qui incombent à l’Irak en vertu du droit international relatif aux droits humains, et à tenir sa famille informée des progrès de l’enquête de façon régulière et en temps opportun.

Veuillez agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de ma haute considération,


Toutes les infos
Toutes les actions

Justice pour Julián Carrillo

Pétition pour Julián Carrillo, défenseur mexicain des droits humains et environnementaux, tué le 24 octobre 2018. Signez !