Écrire Maroc. Le journaliste Hicham Mansouri, emprisonné

AU 90/15, MDE 29/1489/2015, 22 avril 2015 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 3 JUIN 2015. Le journaliste marocain Hicham Mansouri a été condamné à l’issue d’un procès inique à une peine de 10 mois de prison pour « adultère » et d’autres charges. Il semble être pris pour cible en raison de son travail de promotion du journalisme d’investigation. Cet homme est un prisonnier d’opinion. Le 17 mars 2015, 10 policiers en civil sont entrés par effraction au domicile de Hicham Mansouri. Ils l’ont arrêté, de même qu’une amie mariée qui lui rendait visite. Le journaliste a affirmé que les agents les avaient obligés à se déshabiller et à prendre la pose dans des positions compromettantes avant d’être conduits au poste de police. Il a ajouté qu’il n’avait qu’une serviette pour se couvrir. Cet homme a expliqué que les agents chargés de son interrogatoire l’avaient empêché de s’entretenir avec son avocat, ce qui est contraire à l’article 66 du code de procédure pénale marocain. Il a également indiqué qu’on lui avait posé beaucoup de questions sans rapport avec les charges retenues contre lui par la suite, notamment à propos de sa relation avec plusieurs journalistes indépendants. Il a ainsi été interrogé au sujet de ses collègues et de ses activités au sein de l’Association marocaine pour le journalisme d’investigation, ONG où il travaille pour aider des confrères à enquêter sur des affaires de corruption et d’autres infractions graves commises par des politiciens, des représentants gouvernementaux et des entreprises. Le 30 mars (...)

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions

Libérez celles qui se battent contre la peine de mort

Agissez pour demander la libération de trois défenseures iraniennes en prison pour avoir militer contre la peine de mort. Signez la pétition