Des droits humains pour les Cubains

LA FIN D’UNE ÈRE INTOLÉRANTE À LA CRITIQUE ? La fin du mandat de Raúl Castro en tant que président de Cuba, le 19 avril 2018, représente une occasion historique de redresser la situation en matière de droits humains à Cuba. Amnesty International a publié pour l’occasion une feuille de route intitulée Transform confrontation into dialogue, qui présente les possibilités pour le nouveau gouvernement d’améliorer le bilan du pays en matière de droits humains, notamment en mettant fin à la censure, en mettant le système de justice pénale en conformité avec les normes internationales et en luttant contre toutes les formes de discrimination. UNE NOUVELLE OPPORTUNITÉ POUR LES DROITS HUMAINS Bien qu’Amnesty International n’ait pas été autorisée à se rendre dans le pays depuis près de 30 ans, l’organisation recueille depuis des années des informations sur la situation des droits humains dans le pays. Ces trois dernières années, l’organisation a pu identifier au moins 11 prisonniers et prisonnières d’opinion dans le pays, détenus uniquement en raison de l’expression pacifique de leurs convictions. Dans les mois précédant le départ prévu de Raúl Castro, nous avons reçu des informations concernant le placement en détention et les manœuvres de harcèlement et d’intimidation dont ont fait l’objet des militants et des journalistes. Le programme d’Amnesty International en faveur des droits humains à Cuba met en lumière les problèmes de longue date et urgents auxquels le nouveau gouvernement cubain devrait donner la priorité, et (...)

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions
2023 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit