Justice pour le combat fatal de Berta Cáceres en faveur de l’environnement

Berta Caceres militante environnementale

Être défenseur·e des droits humains et de l’environnement au Honduras peut coûter la vie. C’est le triste sort qu’a connu Berta Cácares, le 2 mars 2016.

Un combat mortel pour les droits Berta Cácares était membre du Conseil civique des organisations populaires et indigènes du Honduras (COPINH). L’organisation de défense des droits du peuple autochtone milite quotidiennement pour une reconnaissance des droits économiques, sociaux et culturels, et la protection du territoire indigène depuis 1993. Les membres de COPINH se battent également contre les projets industriels qui menacent l’environnement ainsi que leurs droits fondamentaux, et ce parfois au péril de leur vie. COPINH et Berta Cácares avaient mené une campagne contre le projet de construction de barrage hydroélectrique Agua Zarca porté par l’entreprise Desarrollos Energéticos (DESA). Au vu des risques environnementaux, il était inconcevable pour le peuple Lenca de la région de Intibuca de voir un tel projet détruire leur habitat. Leur combat a coûté la vie à Berta Cácares, assassinée le 2 mars 2016. Condamnations partielles et enquête au point mort Depuis ce tragique événement, le nombre de menaces progressent envers ceux et celles qui demandent justice pour Berta ou qui dénoncent les agissements des grosses entreprises contre les peuples indigènes et les communautés paysannes. Face à cela, on ne peut pas dire que les autorités judiciaires honduriennes soient réellement proactives. Ce n’est qu’après avoir fait l’objet de pressions venant d’ONG internationales et locales que la justice hondurienne a ouvert une enquête et condamné une partie des personnes ayant participé à la mise à mort de (...)

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions

Maisons de repos : garantir les droits humains des résidents

Pétition demandant que priorité soit donnée aux efforts visant à respecter, protéger et rendre effectifs les droits humains des résident·e·s

2021 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit